Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Université d'été du NPA : rien de mieux pour clore les vacances ! PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 27 Juillet 2021 13:39

Appel au covoiturage : vous proposez ou cherchez une place dans une voiture,  faites le savoir ! D’ores et déjà, une personne cherche une place à l’aller à partir de Lyon...

Rendez-vous traditionnel et apprécié marquant la rentrée du NA, l’université d’été se déroulera du dimanche 22 au mercredi 25 août à Port-Leucite, près de Perpignan.
Comme chaque année, militant Es et sympathisantEs du NPA se retrouveront pour quatre jours d’ateliers, discussions, projections-débats… dans un cadre convivial, à deux pas de la plage. Dans un contexte compliqué lié à la situation sanitaire, toutes les précautions seront prises pour en faire un moment de politique et de convivialité tout en assurant la santé de toutes et tous.

Des thèmes...

plusieurs cycles consacrés à des questions qui ont marqué l’année qui vient de s’écouler et qui ne manqueront pas de continuer à alimenter nos discussions et nos interventions.
Le premier d’entre eux concernera la pandémie de Covid-19, qui continue de sévir aux quatre coins du globe et de jouer un rôle de révélateur des impasses mortelles du système capitaliste et de la gestion bourgeoise de la crise sanitaire. En trois séances avec invitéEs, nous reviendrons sur la situation dans les hôpitaux, la question des données et de leur traitement dans une société de plus en plus de contrôle, et enfin sur la nécessité de lever les brevets sur les vaccins anti-Covid.
Un deuxième cycle de quatre séances sera consacré aux transformations et mutations à l’œuvre dans le monde du travail (entreprises et services publics), entre autres – mais pas seulement – sous l’effet de la pandémie : réorganisations, développement du télétravail, restructurations, licenciements, etc. Un accent particulier sera mis sur les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique, particulièrement frappés par la crise en cours.
En quatre séances, le troisième cycle traitera de l’extrême droite et de la menace concrète qu’elle représente aujourd’hui en France, tant d’un point de vue politique que sur le plan de nos activités militantes. Une situation qu’il s’agira de penser en lien avec le développement des extrêmes droites à l’échelle internationale, de leurs expériences au pouvoir, et de l’influence qu’elles exercent sur les programmes et les politiques concrètes des droites « classiques ».
Comme chaque année, les commissions du NPA (commission écologie, commission d’intervention féministe, commission LGBTI, commission santé, groupe de travail économique, etc.) proposeront des ateliers liés aux thématiques sur lesquelles elles interviennent et élaborent toute l’année. La dimension internationaliste sera elle aussi bien présente, avec des ateliers consacrés au Moyen-Orient, à la Birmanie, à l’Amérique latine, à la Kanaky ou encore à la Françafrique.

... et des noms !...

Lire la suite...
 
A la rencontre des éluEs, pour les 500 parrainages de notre candidature à la présidentielle PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 24 Juillet 2021 16:20

Cette année, du fait de la pandémie et des difficultés internes qu’elle a accentuées, nous avons commencé avec un certain retard par rapport à la campagne de pré-signatures pour les présidentielles 2017. Pour autant, nous avons d’indéniables points d’appui avec la figure de notre candidat, bien plus connu, et le ressenti des éluEs quant à la situation politique (au sens large de la gestion des crises économique, sanitaire, écologique, politique…).
Le nom de Philippe Poutou parle largement aux maires, mais aussi à celles et ceux que l’on rencontre dans les mairies et qui côtoient les maires : les adjointEs et les secrétaires. Ce sont aussi elles et eux qui identifient Philippe à quelqu’un qui leur ressemblent, connaît leurs préoccupations et leurs problèmes ou ceux de membres de leur famille, notamment sur le boulot et les risques de licenciement.

Les effets de la crise sanitaire

La situation a politisé les éluEs, y compris celles et ceux en fonction depuis mars-avril 2020, et qui ont dû faire front à leurs obligations de maires durant le premier confinement ! Des éluEs qui pour beaucoup s’affirmaient sans positionnement politique, notamment dans les petites communes, ont été suspenduEs aux décisions politiques nationales et ont vécu très concrètement le tournant autoritaire du pouvoir dans l’exercice de leur mandat. L’autoritarisme du pouvoir vise à masquer son impuissance à protéger la population ainsi qu’à anticiper les développements de la crise sanitaire. Incapable d’obtenir l’adhésion à des politiques erratiques et toujours en retard d’une nouvelle phase de la crise, Macron recourt à la coercition et la division

Cela renforce l’enjeu d’une candidature qui bouscule le jeu politique national, ce que Philippe Poutou a en partie réussi en 2017...

Lire la suite...
 
Pour le maintien de l’emploi et de la production de médicaments à côté de Lyon PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 03 Juillet 2021 06:00

Communiqué de presse de la CGT de l’usine Benta, ex FAMAR, de St Genis Laval :
« FAMAR LYON BIS - REPETITA
1 an après la décision du Tribunal de Commerce de Paris désignant comme repreneur le Groupe BENTA Pharma Industries (Groupe libanais spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux), les chances de poursuite d’activité deviennent de plus en plus minces. Le risque de se retrouver une nouvelle fois en cessation de paiement pourrait intervenir dès cet été si aucune solution industrielle et financière n’est trouvée immédiatement.

La réalisation du plan de continuation acté le 20 juillet 2020 est très éloignée de l’attendu, tant sur l’activité industrielle que sur l’obtention de financements pour réaliser les investissements nécessaires à la poursuite de notre activité. L’origine et la nature des difficultés s’expliquent par :
• Un niveau de commandes des laboratoires pharmaceutiques très insuffisant (1,3 M€ CA à fin mai pour un budget de 9 M€ en 2021) ;
• Un retard d’enregistrement des produits BENTA sur le site de St Genis Laval ;
• Un retard sur l’obtention du statut d’exploitant ;
• Les achats de dossiers AMM non conclus à date ;
• Un assèchement de la trésorerie disponible ;
• Des négociations interminables sur l’apport en financements externes (Métropole/Banques/PGE).

La disparition d’un site pharmaceutique et ses 117 emplois reste toujours d’actualité à l’heure où la crise sanitaire a mis en avant la nécessité de retrouver une indépendance industrielle. Les politiques doivent pousser les donneurs d’ordre historiques (MERCK, SANOFI, ASTELLAS, P&G) à passer des commandes pour maintenir l’emploi à Famar Lyon et la production de médicaments sur le territoire dont ceux d’intérêts thérapeutiques majeurs (MITM). FAMAR LYON doit rester une alternative aux besoins sanitaires pour satisfaire les intérêts de santé publique. »


 
L'émission de l’Anticapitaliste mercredi 16 juin à 21h sur la riposte contre l'extrême droite PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 15 Juin 2021 18:45

L'émission de l’Anticapitaliste mercredi 16 juin à 21h « Contre l'extrême droite, riposte sociale et antifasciste »


Avec Oriane, assistante sociale à la Ville de Paris / Josie, militante du NPA à Perpignan / Raphaël, Jeune Garde Lyon / Harry, commission nationale antifasciste du NPA.


Sur Twitter, Facebook
et YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=-Pw6t9DesR0




 
Dimanche 13 juin, MARCHE POUR LES LIBERTÉS CONTRE LES IDÉES D’EXTRÊME DROITE PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 05 Juin 2021 15:21

"Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.

Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante.

Comme les signataires de l’appel pour les libertés et contre les idées mortifères de d’extrême droite (https://www.appelpourleslibertes.com), nous ressentons toutes et tous l’urgence de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable.

 

Les premiers signataires du Rhône  :

: Union Départementale CGT, CNT, CNT-SO, FSU, Union syndicale Solidaires, Syndicat des Avocats de France, UNEF (Union nationale des Étudiants de France)

Associations et collectifs : Alternatiba, Association France Amérique Latine Villeurbanne, ATTAC, ECOVIP (Espace de coordination Colombie vie, paix et dignité), La Jeune Garde Lyon, LDH, Planning Familial

Organisations politiques : ENSEMBLE !, EELV, La France insoumise, NPA, Parti de Gauche, PCF, UCL (Union Communiste Libertaire)

 

 
Grève et rassemblement jeudi 3 juin contre la réforme de l’accueil en crèche PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 02 Juin 2021 15:50

À 10h, place de la Comédie à Lyon

(métro Hôtel de Ville)


À l’appel de la CGT et du Collectif « Pas de bébés à la consigne »,

dans le cadre de la Journée nationale de militance pour la petite enfance et du refus de la réforme

➜ Grève et manifestations partout en France


Extrait de l’appel :

 

 
Un bus depuis Grenoble et Lyon pour participer à la manifestation à Paris contre les licenciements PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 30 Mai 2021 19:36

 
Décès de notre camarade Maxime Pierot PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 22 Mai 2021 12:37

C'est avec une grande tristesse

que le NPA 69 annonce le décès le 19 mai de Maxime Pierot,

suite à sa maladie.


On pouvait toujours compter sur ce camarade,

militant de la LCR puis du NPA,

jusqu'à ce que la maladie le handicape.


La cérémonie aura lieu mercredi 26 mai

au crématorium de Bron à 13h

 

photo de Maxime lors de la campagne des Législatives,

où il était candidat pour la LCR

 
HALTE AUX CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ, MARCHONS POUR LA PALESTINE SAMEDI 22 MAI PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 21 Mai 2021 16:09

15H - PLACE BELLECOUR – LYON
communiqué du Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, dont le NPA est membre :
"L’agression israélienne contre la population palestinienne de Gaza est d’une violence inouïe. La Croix Rouge internationale (CICR) évoque « une intensité jamais vue ». Depuis le 10 mai, 192 Palestiniens ont été tués, dont au moins 58 enfants, et plus de 1 200 blessés. Les plus grands immeubles d’habitation, les infrastructures, les routes, sont systématiquement ciblés. Des centres de santé, des centres culturels, ont été volontairement visés. L’immeuble des médias internationaux et même l’agence américaine Associated Press, a été détruit. La population, terrorisée, n’a aucun endroit pour s’abriter. Des habitants sont allés se réfugier dans les écoles de l’UNRWA, dans une promiscuité totale alors que l’épidémie de Covid-19 fait rage. Déjà éprouvée par quatorze ans de blocus et trois autres agressions militaires, la population palestinienne de Gaza n’en peut plus, et les enfants sont particulièrement traumatisés.

Rien, absolument rien, ne peut justifier ces crimes qui visent à terroriser toute une population et à lui rendre durablement la vie impossible. Les roquettes tirées depuis la Bande de Gaza, sont des engins artisanaux. La réponse d’Israël est volontairement disproportionnée, elle vise, à terroriser Toutes les initiatives pacifiques de la société civile de Gaza, et notamment les Marches du Retour de 2018 - 2019, ont été ignorées et noyées dans le sang. Cette population palestinienne de la Bande de Gaza, profondément inventive et humaine malgré ce qu’elle subit, l’État d’Israël a choisi de la déshumaniser. Le blocus qui dure depuis 14 ans constitue une punition collective contraire au droit international

Face à ces crimes d’une ampleur inégalée, les déclarations de la France sont révoltantes. Le ministre des Affaires Étrangères, prompt à condamner les envois de roquettes par les groupes armés de la Bande de Gaza, n’a pas eu un mot pour condamner cette nouvelle agression israélienne. Le ministre de l’intérieur interdit les manifestations à Paris. Quant aux déclarations du président de la République, elles sont absolument scandaleuses. Dans un communiqué, il « rappelle son attachement indéfectible à la sécurité d’Israël et à son droit à se défendre… ». Dans le vocabulaire israélien, le « droit à se défendre » a une signification très claire, c’est un permis de tuer.

Cette attitude, cette déclaration, seront des taches indélébiles sur un président de la République qui se rend ainsi complice des crimes une fois de plus commis par Israël contre la population palestinienne. Le président de la République doit de toute urgence rectifier sa position. La France doit condamner sans plus attendre les bombardements israéliens, et affirmer avec la plus grande fermeté que la population palestinienne doit être protégée, que ce soit à Gaza, à Jérusalem, dans le reste de la Cisjordanie et en Israël même. Israël doit être sanctionné et le mouvement de boycott doit être étendu, tant que cet État commet des crimes contre l’Humanité et continue de bafouer le droit international.
Palestine vivra"

 
Manif samedi 22 mai contre la réforme de l’assurance chômage et pour la défense de la Sécu PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 19 Mai 2021 20:50

à 14h, de l’Opéra (métro Hôtel de Ville) au TNP (métro Gratte Ciel)

Occupons69.org :

« SI LA FABRIQUE DE LA MISÈRE DEVIENT SYSTÉMIQUE, IL EST URGENT DE REFONDER LE SYSTÈME !

Il ne s’agit plus d’essayer de défendre les dernières miettes de nos droits sociaux. Ayons le courage d’acter que le modèle social était déjà mortellement blessé avant le Covid. Rappelons que plus d’un chômeur sur deux n’étaient pas indemnisés avant la nouvelle réforme. Nous exhortons les responsables politiques, les syndicats, les associations, les médias et les citoyen.ne.s à s’emparer de ce sujet majeur qui nous concerne toutes et tous. Retrouvons la dignité des résistantes et résistants qui, en pleine guerre mondiale et sous occupation, ont eu le courage de réfléchir au bien commun et à un programme social. Et ceci, en surpassant leurs différences.

Refondons ensemble et imposons une nouvelle Assurance Chômage, une nouvelle Sécurité Sociale globale et ambitieuse qui retrouverait son sens initial, celui de permettre à toutes et tous de vivre décemment, avec dignité. Notre modèle social est un enjeu trop essentiel pour que le débat nous soit confisqué par quelques gouvernants. Soixante-dix ans après la mort d’Ambroise Croizat, mettons en place des droits attachés à la personne, détachés de l’emploi. UNISSONS-NOUS POUR MENER CE COMBAT ! »

Les AG des lieux occupés sont ouvertes et utile à touTEs !

Au TNP, c'est tous les lundi, mercredi et samedi à partir de 12h30...

 

 
Les Collectifs "Lyon climat" et "Plus jamais ça" appellent à une Marche samedi 9 mai PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 06 Mai 2021 19:11

À 14h à Bellecour

Le Collectif Lyon climat 69 est composé de Alternatiba ANV, Greenpeace, Extinction Rebéllion, Gilets Jaunes, Youth for Climate, France Nature Environnement, Oxfam, La Ville à Vélo, I-Buycott Lyon, Convention Citoyenne Pour le Climat, Attac, Résistance à l’Agression Publicitaire, ...

Le Collectif Plus jamais ça 69 est composé de Alternatiba ANV, ATTAC, la CGT Union Départementale, la Confédération Paysanne, la F.S.U., Greenpeace, Oxfam, l'Union Syndicale Solidaires, Youth For Climate

Pour le NPA, le climat vaut plus que leurs profits !

Ce dimanche 9 mai ont lieu, juste après le vote de la loi Climat à l’Assemblée nationale, de nouvelles manifestations dans tout le pays. Rien à attendre de ce gouvernement, c’est la mobilisation qui peut imposer une vraie transition écologique pour sauver le climat, et pas le capitalisme !

Changer de système, ça urge !

Selon le GIEC, se donner 50 % de chance de maintenir le réchauffement sous les 1,5 °C, sans géo-ingénierie, exige une baisse des émissions nettes dans le monde de 58 % en 2030 par rapport à 2010, donc vu leurs responsabilités historiques, une réduction minimale de 65 % dans l’ Union européenne et d’environ 70 % aux USA. Pour y arriver, si nous voulons continuer à vivre sur Terre, il faut sortir du système capitaliste qui impose des modes de production et de consommation toxiques pour le climat, la biodiversité et nos vies.

L'inaction criminelle des États

Ils savent le gouffre qui sépare l’objectif fixé lors de la COP21 en 2015 à Paris de...

Lire la suite...
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros