Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

S’organiser contre l’exacerbation de la violence d’État : réunion publique mardi 19 novembre PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 17 Novembre 2019 16:39

communiqué du Comité contre les violences policières :

« Au racisme d’État, à la répression « anti-jeunes » « anti-quartiers », « anti-pauvres », s’ajoute maintenant la répression « anti-gilets Jaunes », dernier avatar d’une violence d’État de plus en plus étendue, de plus en plus offensive. En prolongement des violences policières, la répression judiciaire fonctionne à plein régime, pour les classes populaires, les personnes racisées, les personnes en manifestation et autres contestataires. C’est face à ce constat que nous, comité de liaison contre les violences policières, avons constitué une commission d’enquête populaire afin de rendre visible la violence d’État, à travers la construction d’un dossier démontrant le caractère systémique de la répression, dossier pouvant également servir à des recours juridiques, notamment au niveau international.

STOP AU DENI DE JUSTICE ! STOP A LA REPRESSION ! Rejoignez-nous le mardi 19 novembre à la Bourse du travail, à 18h30 précises, pour une réunion publique : nous présenterons un premier résultat avec une enquête sur la répression judiciaire des Gilets jaunes à Lyon, un an après le début du mouvement. Pour construire et alimenter ce dossier sur l’ensemble de la violence d’État, du sommet de l’État au simple agent, des violences policières aux violences judiciaires, nous avons besoin de la participation de toutes les personnes concernées ! Merci de nous contacter ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) pour nous rejoindre, nous faire part d’informations sur des violences policières ou judiciaires, qu’elles vous aient visé-e ou que vous en ayez été témoin ! »

 
Rassemblement des gilets jaunes samedi 16 novembre à Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 15 Novembre 2019 06:23

à partir de 13h

Un an de mouvement : contre Macron et son monde, avec les Gilets jaunes !

Ce week-end, les Gilets jaunes sont à nouveau dans la rue pour un « Acte 53 » qui marque le premier anniversaire du début de ce grand mouvement de contestation du pouvoir.

Lorsque, courant octobre 2018, les premiers appels à se mobiliser le 17 novembre 2018 contre la hausse de la taxe sur les carburants ont commencé à circuler, nul ne pouvait s’attendre à ce qui allait se passer dans les semaines suivantes. Ce jour là, 300 000 personnes ont occupé 2000 points de blocage dans tout le pays, lançant ainsi un mouvement populaire inédit exigeant la démission de Macron. Et un an plus tard, nul ne peut contester que celui-ci a contribué à bouleverser le climat social et politique, mais aussi à bousculer l’ensemble des organisations du mouvement ouvrier.
Durement réprimé par le pouvoir et calomnié par les médias à son service, le mouvement a su très vite contraindre Macron et le gouvernement à des reculs. Après l'annulation pour 2019 de la hausse de fiscalité sur les carburants décidée le 5 décembre, Macron a du annoncer ensuite quelques mesures, le plus souvent en faux-semblants : 100 euros de plus par mois pour certains salariéEs au Smic, des heures supplémentaires sans impôts ni cotisations sociales, et une exemption de hausse de CSG pour les retraitéEs gagnant moins de 2000 euros mensuel. Le tout est évalué à 10 milliards d'euros.

C’est une vraie leçon de choses pour l’ensemble du mouvement ouvrier qui a globalement raté la convergence nécessaire...

Lire la suite...
 
Manif à l’appel des hôpitaux en lutte et des syndicats jeudi 14 novembre à 14h PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Novembre 2019 23:37

à partir de la station de métro Grange Blanche

Dénonçant depuis plus de 7 mois les conditions de travail et d’accueil à l’hôpital, les grévistes des Services d’Accueil et d’Urgences se sont coordonnés au niveau national. Et la mobilisation s’élargit notamment aux services de SAMU-SMUR et aux médecins de tous services regroupés derrière le Collectif Inter-Hôpitaux (CIH). Différents services de l’hôpital se déclarent en grève dans plusieurs villes : des services de médecine générale, de maternité, des EHPAD. Et le secteur de la psychiatrie très mobilisé l’année dernière participe aux Assemblées Générales et aux manifestations. Tous exigent des moyens supplémentaires conséquents, pas de simples réorganisations : PLUS DE PERSONNELS, PLUS DE MOYENS, PLUS DE LITS et DES AUGMENTATIONS DE SALAIRE.

Financement de la Sécurité Sociale

Le 29 octobre, a été voté à l’assemblée nationale en 1ère lecture le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) qui suit l’ONDAM (Objectif National des Dépenses de l’Assurance Maladie). Cette année encore, et malgré l’explosion de colère, 4,2 milliards d’euros seront encore ponctionnés sur la santé et l’enveloppe hospitalière est encore revue à la baisse, elle n’augmentera que de 2,1% alors qu’il faudrait plus de 4% pour maintenir les moyens existants.

DANS LE PRIVÉ AUSSI

Des pétitions circulent dans les laboratoires privés, contre les menaces de fusion, entraînant des licenciements et encore une diminution de l’accès aux soins. Dans les cliniques privées, des voix se font entendre également. En juin dernier, les salariés d’une clinique de SSR de Pierrefitte-sur-Seine (93) étaient en grève pour plus de personnel et plus de salaires...

Lire la suite...
 
Colloque "mobilisations contre risques professionnels et atteintes à l'environnement" PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Novembre 2019 23:34

COLLOQUE À GIVORS 14-15 NOVEMBRE 2019
communiqué de l’Association des anciens verriers de Givors :
« L’association des anciens verriers, en partenariat avec Sciences-Po Lyon, la Maison des Sciences de l’homme Lyon Saint-Etienne, les laboratoires CMW, Triangle, LARHRA, EVS et IRIS, organise les jeudi 14 et vendredi 15 novembre à Givors un colloque sur les risques professionnels et les atteintes à l’environnement. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et les villes de Givors et Grigny apportent également leur soutien, ainsi que le GIS Gestes.
Ce colloque entend réunir les acteurs des luttes et chercheurs en santé au travail et contre les pollutions industrielles : il est déjà soutenu par plus d'une dizaine d'organisations impliquées dans ces mobilisations.
Cette initiative scientifique se déroulera dans un contexte social particulier. Il se tiendra au moment de l’ouverture des travaux de réforme de la santé au travail lancés par le gouvernement...

Lire la suite...
 
La précarité détruit des vies : rassemblement mardi 12 novembre PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 10 Novembre 2019 20:24

Ce vendredi 8 novembre 2019, un étudiant de Lyon 2 s'est immolé par le feu devant le CROUS de Lyon. Par ce geste devant un lieu de pouvoir, il voulait dénoncer la précarité organisée par une société capitaliste toujours plus violente : « Cette année, faisant une troisième L2, je n'avais pas de bourses. Et même quand j'en avais, 450 euros par mois, est-ce suffisant pour vivre ? ». Brûlé à 90%, il est aujourd'hui entre la vie et la mort.

Le NPA exprime tout son soutien à cet étudiant, à ses proches, à son syndicat Solidaires Etudiant.e.s. Notre espoir, notre souhait le plus ardent, est qu’il vive, qu’il guérisse, et qu’il retrouve avec la santé, la force de poursuivre son combat pour un monde débarrassé de l’exploitation, de l’oppression et du racisme.

Car cet étudiant n’est pas un « paumé » sur lequel il conviendrait d’écraser une larme misérabiliste avant de passer à autre chose. Victime d’une précarité impitoyable qui blesse et tue tous les jours, qui épuise les corps, ferme les esprits et contraint au désespoir, il n’en désigne pas moins lucidement les responsables de ce système insupportable qui écrase des vies pour les intérêts d’une minorité : « J'accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de m'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de toutEs. J'accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires ».

Oui, les choix politiques sont responsables de la situation sociale et des drames individuels. Le NPA dénonce les politiques qui sont menées depuis des dizaines d'années, encore aggravées par Macron, qui accroissent la précarité des classes populaires, des jeunes et des femmes, qui creusent les inégalités et le taux de pauvreté, qui réduisent l'espérance de vie des personnes précarisées, qui n'offrent qu’un avenir bouché à une jeunesse qui en crève.

Dans sa lettre cet étudiant nous invite à continuer de lutter, notamment pour les 32h de travail hebdomadaire, le salaire étudiant, le salaire à vie...

Lire la suite...
 
Manif de solidarité avec le Rojava samedi 9 novembre à 15h30 Place Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 08 Novembre 2019 20:50

Avec le soutien de la Coordination Lyonnaise Solidarité Kurdistan (Association Culturelle Mésopotamie, Amitiés Kurdes de Lyon Rhône Alpes, Association France Kurdistan du Rhône, Confédération nationale du travail, DiEM25 Lyon, Ensemble Rhône, Étudiants communistes du Rhône, Mouvement des jeunes communistes du Rhône, Mouvement pour la Paix, NPA Rhône, PCF du Rhône, UD CGT 69, Union Syndicale Solidaires du Rhône)

ci-dessous un article de l’Anticapitaliste, l’hebdo du NPA : abonnez-vous !

Erdogan et Poutine veulent écraser le Rojava

Cela fait maintenant un mois qu’Erdogan a débuté sa troisième offensive en Syrie, ironiquement baptisée « Source de paix ». Prévue depuis longtemps par l’autocrate turc, l’invasion du Rojava a pu être déclenchée à la faveur du retrait des unités françaises et étatsuniennes de la région.
Le but affiché est de créer une « zone de sécurité » d’une profondeur de 30 km à l’intérieur du territoire syrien pour en chasser les Forces démocratiques syriennes (les forces armées de l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES), composées de Kurdes, d’Arabes et de minorités ethniques syriennes), détruire le confédéralisme démocratique et y remplacer les populations kurdes par les réfugiéEs syriens (3,6 millions sont aujourd’hui en Turquie après avoir fui le chaos et les massacres engendrés par le boucher Assad)...

Lire la suite...
 
Festival « Brisons le Silence » du 13 au 30 novembre PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 06 Novembre 2019 22:54

communiqué de Filactions : « 15 jours d’actions culturelles et publiques pour dénoncer les violences sexistes et conjugales
– du 13 novembre au 30 novembre 2019 –
Lyon, Bron, Villeurbanne et Nord-Isère
2019 et encore trop de féminicides ! Il est temps d’agir !
– Parce qu’une femme est assassinée tous les 2,5 jours par son (ex)-partenaire. –
– Parce que les violences faites aux femmes ne sont pas un hasard mais le reflet d’une société sexiste et inégalitaire. –
– Retrouvez-nous pour échanger, réfléchir et briser le tabou sur les violences faites aux femmes. –
– Pour dire NON ensemble aux violences sexistes et conjugales ! –
– Pour montrer notre soutien à toutes les femmes en situation de violence et faire entendre qu’il est possible d’en sortir ! –
Venez participer à nos différentes actions :
Soirée artistique, ciné-débat, table-ronde, pièce de théâtre, concert, conte, Happening des Femmes en Blanc et bien d’autres … »

programme sur http://www.filactions.org/15e-festival-brisons-le-silence-contre-les-violences-conjugales/


 
Préparer un mouvement d’ensemble en défense des retraites PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 02 Novembre 2019 20:06

Réduction et individualisation des pensions

Avec le système de retraite par points, la retraite devient une affaire individuelle, où chacun-e accumulera des points tout au long de sa vie. On se retrouve seul face aux difficultés de son parcours professionnel : années d’études, de chômage, pour élever des enfants, viendront réduire la pension. Fini les régimes spéciaux qui prenaient en compte les contraintes de certains métiers. Fini le calcul sur les meilleures années de salaire. C’est le grand nivellement par le bas !

Travailler plus pour gagner moins ?

De plus, le mécanisme réduit automatiquement le niveau des pensions : car la partie de la richesse produite nationalement (le Produit Intérieur Brut - PIB) consacrée aux retraites va rester fixe (à 14% du PIB), alors que le nombre de retraités augmente par rapport à la population active. Les révélations sur les calculs du gouvernement sont éclairantes : si la réforme passe, on perdra 5 à 20% sur nos pensions, selon les cas :
(voir le site reformedesretraites.fr).
Cette baisse massive des pensions va progressivement ouvrir la voie à la capitalisation : seulement pour celles et ceux qui en auront les moyens, épargner pour ses vieux jours, si un crach boursier ne vient pas faire fondre ses économies...

Une autre répartition des richesses est possible

On peut garantir le niveau des pensions en augmentant les cotisations patronales, comme cela s’est toujours fait depuis que l’espérance...

Lire la suite...
 
Mercredi 6 nov, soirée débat sur l'apport des différents courants féministes et enjeux d'aujourd'hui PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 15 Octobre 2019 08:19

A l’heure où le féminisme connaît un nouveau développement, il est intéressant de comprendre ses différents courants et leur évolution :
car accumuler les expériences du mouvement féministe, tirer le bilan des erreurs, notamment celles des illusions réformistes, mais aussi celles des postures radicales, est nécessaire pour construire un mouvement de masse en capacité de changer la société.  
Soirée débat organisée par le NPA mercredi 6 novembre à 20h

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

 
Bulletin du NPA Lyon distribué sur le secteur Santé Social PDF Imprimer Envoyer
cliquer sur l'image à droite pour lire le bulletin
 
Grève vendredi 20 sept. et manif à 14h à Charpennes et marche samedi 21 sept. à 10h30 à Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 17 Septembre 2019 23:07

Mobilisation générale pour changer le système, pas le climat !

Un été de tous les dangers climatiques

Le mois de juillet 2019 a été le plus chaud jamais enregistré avec deux épisodes de canicule en France métropolitaine. Des centaines de milliers d'hectares de forêt irremplaçables sont partis en fumée en Amazonie et des feux de forêt inédits ont ravagé le Groenland, la Sibérie et l'Alaska.
L’augmentation de la température moyenne de la Terre de 1 °C depuis 200 ans provoque déjà des catastrophes dont les pauvres sont les principales victimes. Ils et elles sont des dizaines de millions contraint·e·s de fuir, sans le droit au statut de réfugié·e·s.

Sortir au plus tôt, complètement des combustibles fossiles

La combustion du charbon, du pétrole, du gaz émet des gaz à effet de serre. Il faut diviser par cinq leur utilisation.
Il faut arrêter le nucléaire, dangereux et producteur de déchets ultra-toxiques pour des millénaires . Réaffecter les sommes extravagantes qu’il engloutit (EPR de Flamanville, Bure) aux infrastructures et à la recherche dans les renouvelables. Cette transformation radicale doit inclure la reconversion de tou.te.s les travailleur.euse.s des secteurs concernés vers ceux où des centaines de milliers d’emplois nouveaux peuvent être créés.

Sortir au plus tôt, complètement des combustibles fossiles

Lire la suite...
 
Bulletin NPA Lyon du 12 septembre 2019 pour les cheminotEs PDF Imprimer Envoyer
cliquer sur l'image à gauche pour lire le bulletin
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros