Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Rémo Gary à l'Agend'arts les 30, 31 janvier et 1 février à 20h et le 2 février à 18h PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 29 Janvier 2020 03:39

Agend'arts, 4 Rue de Belfort 69004 Lyon
Les deux premiers jours, les 30 et 31 janvier, présentation de l'IMPOSTEUSE.
Texte de théâtre ( dans la même veine que les chansons en quelque sorte) et qui sera joué par Valérie Guillon-Brun, comédienne.
avec deux ou trois chansons "neuves" en première partie, pour présenter le spectacle.

Puis les 1 et 2 février, spectacle VOIX DE CAILLOUX, accompagné au piano par Nathalie Fortin.
Un récital de chansons inédites de Jacques Debronckart (et quelques-unes de Rémo Gary aussi).
L'occasion de découvrir ou redécouvrir ce magnifique artiste, disparu en 1983.

Pour réserver : 09 51 62 58 77 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


 
Toujours mobilisé-e-s : grèves, manifs (mercredi 29 janvier à 13h30), blocages, on est toujours là ! PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 26 Janvier 2020 19:43

L'Intersyndicale du Rhône appelle à la grève mercredi avec manif à partir de la Manufacture des tabacs

La semaine qui vient de s’écouler est éclairante sur la réalité de ce pouvoir. Ainsi lundi, Macron et 19 membres du gouvernement ont reçu en grandes pompes le grand patronat international... au Château de Versailles : Coca-Cola, Google, Toyota, Rolls Royce... Une véritable provocation : Macron se prend vraiment pour un nouveau roi de France qui reçoit les grandes fortunes, alors que nous sommes mobiliséEs pour éviter que le montant de nos pensions de retraites ne baisse dramatiquement avec son projet de loi.
Mercredi, on apprenait, énième rebondissement, qu’un témoin met en cause directement des membres de l’Élysée dans la « disparition » fort opportune des deux coffre-forts de Benalla… Quand la raison d’État sert à couvrir les petites frappes à son service.

Cotiser plus et travailler plus longtemps, stop !

Comme le projet de loi le révèle, cette réforme est un cadeau aux grandes sociétés des assurances... qui nous fera perdre plusieurs centaines d’euros par mois sur nos pensions s’il est mis en place. Et l’analyse de l’étude d’impact venue du gouvernement lui-même montre que la réforme pénaliserait les départs avant l’âge pivot et profiterait à ceux qui travailleraient plus tard... En d’autres termes, elle obligera les salariéEs à travailler jusqu’à au moins 66 ans pour avoir une vraie retraite.
Cela montre la nécessité de continuer à se mobiliser si nous ne voulons pas que le slogan « quand tout sera privé, on sera privé de tout » devienne une réalité...

Lire la suite...
 
Rassemblement samedi 25 janvier à partir de 14h30 contre la répression en Algérie PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 25 Janvier 2020 07:50

devant le consulat d’Algérie, 126 rue Vauban à Lyon 6ème
Le NPA s'est joint aux associations et partis (Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme, Fédération du Rhône de la Libre Pensée, Mouvement de la Paix, Forum de Solidarité Euro-Méditerranéenne (FORSEM), Collectif des Algériens de France (CAF), Ensemble ! 69, Parti Ouvrier Indépendant (POI comité du Rhône), La France Insoumise Lyon 8ème, Agir pour l'égalité, SOS Racisme Rhône, Groupe de Réflexion et d'Actions Métropolitaines) qui ont adressé un courrier et demandé à être reçus :


"Alors que, comme elle, des centaines d’hommes et de femmes - Karim Tabbou, Ab-delouaheb Fersaoui, Samir Benlarbi, Fodil Boumala, Nour El Houda Oggadi, et bien d’autres - continuent d’être poursuivis, condamnés et emprisonnés en Algérie pour des motifs politiques et pour avoir exprimé leurs opinions, nous sommes alertés sur la situation préoccupante de Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs, qui entame son neuvième mois de prison.
Devant la persistance et la récurrence des malaises qu’elle connaît depuis plusieurs semaines, nous exprimons nos vives inquiétudes et tenons pour responsables les pouvoirs publics de cette situation et de toute conséquence ou évolution fâcheuses de son état de santé. Louisa Hanoune a été condamnée par un Tribunal militaire en première instance à 15 ans de prison ferme lors d’un procès politique expéditif non public. Nous interpellons les plus hautes autorités de l’État sur la nécessité absolue de sa libération immédiate et inconditionnelle, car elle est victime de la criminalisation de l’action politique.
Nous associons à cette exigence, celle de la libération immédiate de toutes les femmes et tous les hommes détenus en raison de leurs opinions, et de l’abandon de toute poursuite contre eux."

 
Soirée de soutien des squats de l'Amphi Z vendredi 24 janvier PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 23 Janvier 2020 23:01
 
Fête de soutien aux grévistes pour les retraites jeudi 23 janvier à Villeurbanne PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 21 Janvier 2020 23:38

 
Soirée débat sur la gratuité lundi 13 janvier à 20h PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Janvier 2020 19:05

pour faire régresser l’argent, pour construire le socialisme, pour abolir le salariat...
La gratuité ou la quasi gratuité est une expérience largement partagée :
Les trottoirs, les routes départementales, l’école primaire, 70 % du prix des transports urbains etc.. Les moyens affectés en France à la part gratuite de l’enseignement et de la santé correspondent à 1/ 3 de la richesse totale utilisée par une personne qui aurait le salaire médian (1700 € net).
Il ne s’agit pas de cadeaux faits par un État bienveillant, mais d’acquis de nos luttes : la situation au Chili, aux USA, et de manière moins radicale en Grande Bretagne nous montre qu’il pourrait en être autrement. Macron ne dit pas autre chose.
La frontière entre gratuité et paiement peut se concevoir comme une ligne de front entre le capital et les travailleurs.

Les trottoirs sont gratuits : nous voulons les transports gratuits (et plus que ça) !
L’extension de la gratuité (celle des transports en commun est d’actualité) serait un point d’appui pour une contre offensive. Ainsi, nous pourrions revendiquer les transports locaux gratuits, la consommation de base en électricité et en eau, une sécurité sociale unifiée (sans mutuelles) et universelle qui couvre tous les frais de santé sans paiement, une part de l’alimentation en libre accès …
Comme pour les salaires et les droits sociaux, nous n’attendrons pas le socialisme pour revendiquer et améliorer l’espace de la gratuité.
Abolir l’argent par la gratuité
Dans une société socialiste, la gratuité ne serait pas seulement en expansion, mais elle redéfinirait les fondements de l’économie : il ne serait pas nécessaire de passer par la case argent pour gérer les biens et les services. C’est donc autre chose que le revenu universel ou le salaire à vie (complément ? alternative?) : en effet, ces deux notions généralisent l’utilisation de l’argent alors que la gratuité tend vers son abolition ou du moins sa régression.

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

 
AG et cortège féministes dans la mobilisation contre la réforme des retraites PDF Imprimer Envoyer

Depuis mi-décembre est apparu un cortège féministe massif dans les manifs lyonnaises contre la réforme des retraites. Plusieurs Assemblées Générales ont eu lieu à la Bourse du travail (la prochaine est vendredi 24 janvier à 18h30 à la Bourse du travail, place Guichard à Lyon 3ème) et des actions se préparent…

Retraites des femmes : on nous prend pour des quiches ?

Article de l’Anticapitaliste, l’hebdo du NPA : abonnez-vous !

Ce gouvernement n’a pas honte quand il ose dire que sa réforme va réduire les écarts de retraite entre les hommes et les femmes.  En effet, quatre mécanismes principaux de la réforme rendent cela tout simplement impossible :

– La durée sur laquelle la retraite est calculée augmente, passant des 25 meilleures années (privé) ou des six derniers mois (public) à l’ensemble de la carrière. Or on sait que près de 80 % des temps partiels sont occupés par des femmes. Donc ces années à moindre salaire seront forcément toutes prises en compte alors qu’elles ne l’étaient que partiellement avant.

De même pour les congés parentaux, qui étaient validés dans la limite de trois ans et qui étaient, de fait, effacés par l’effet 25 meilleurs années/six mois. Avec la réforme Delevoye, ils seront comptabilisés dans le calcul global de points à hauteur de 60 % du SMIC. Comment l’intégration de toutes les « mauvaises » années au calcul ­pourrait-il favoriser les femmes qui les subissent encore ­davantage que les hommes ?...

Lire la suite...
 
Poursuite de la mobilisation des personnels et usagers des hôpitaux samedi 30 novembre PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 28 Novembre 2019 23:30

autour d’initiatives de sensibilisation des professionnels, des patients et de leurs familles dans et autour des établissements. Rassemblement à 14h00 devant l’Hôpital E. Herriot place d’Arsonval à Lyon 8ème (métro Grange Blanche)

dans le cadre de l’appel national des collectifs : Inter-Blocs, Inter-Urgences, Inter-Hôpitaux et les associations : Printemps de la Psychiatrie et Coordination Nationale des Comités de Défense des Maternités et des Hôpitaux de Proximité ainsi que les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales : AMUF, APH, CFE-CGC, CFTC, CFDT, CGT, SUD, UNSA,

Le point de vue du NPA :

Plan urgences hôpital : un « ballon d’oxygène »… pour continuer comme avant

(paru dans l’Anticapitaliste Hebdo du 28 novembre 2019 : abonnez-vous !)

À deux semaines du 5 décembre, le pouvoir a pris conscience du danger que représente la mobilisation hospitalière qui ne cesse de s’amplifier. Pour déminer le terrain, le Premier ministre a présenté, le 20 novembre, avec la ministre de la Santé, un plan...

Lire la suite...
 
Bulletin du NPA Lyon distribué sur le secteur Santé Social PDF Imprimer Envoyer
cliquer sur l'image à droite pour lire le bulletin
 
Grève vendredi 20 sept. et manif à 14h à Charpennes et marche samedi 21 sept. à 10h30 à Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 17 Septembre 2019 23:07

Mobilisation générale pour changer le système, pas le climat !

Un été de tous les dangers climatiques

Le mois de juillet 2019 a été le plus chaud jamais enregistré avec deux épisodes de canicule en France métropolitaine. Des centaines de milliers d'hectares de forêt irremplaçables sont partis en fumée en Amazonie et des feux de forêt inédits ont ravagé le Groenland, la Sibérie et l'Alaska.
L’augmentation de la température moyenne de la Terre de 1 °C depuis 200 ans provoque déjà des catastrophes dont les pauvres sont les principales victimes. Ils et elles sont des dizaines de millions contraint·e·s de fuir, sans le droit au statut de réfugié·e·s.

Sortir au plus tôt, complètement des combustibles fossiles

La combustion du charbon, du pétrole, du gaz émet des gaz à effet de serre. Il faut diviser par cinq leur utilisation.
Il faut arrêter le nucléaire, dangereux et producteur de déchets ultra-toxiques pour des millénaires . Réaffecter les sommes extravagantes qu’il engloutit (EPR de Flamanville, Bure) aux infrastructures et à la recherche dans les renouvelables. Cette transformation radicale doit inclure la reconversion de tou.te.s les travailleur.euse.s des secteurs concernés vers ceux où des centaines de milliers d’emplois nouveaux peuvent être créés.

Sortir au plus tôt, complètement des combustibles fossiles

Lire la suite...
 
Bulletin NPA Lyon du 12 septembre 2019 pour les cheminotEs PDF Imprimer Envoyer
cliquer sur l'image à gauche pour lire le bulletin
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros