Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

 

 

la page facebook du NPA 69

 

 

L'hebdo du NPA

 

 

 

site national du NPA

 

 

collectif 69 pour un audit citoyen de la dette


Collectif de Vigilance 69
contre l'extrême-droite


 

collectif de soutien
au peuple palestinien

 

 

Identification



 

 

 

 

 

JOURNÉE D’INFORMATION ET D’ACTION CONTRE LA 5G SAMEDI 19 SEPTEMBRE PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 12 Août 2020 14:10
« Plusieurs mobilisations sont engagées contre le déploiement des compteurs-capteurs communicants (Linky, Gazpar, eau) et du réseau mobile 5G [1]. Ils induisent la mise en circulation exponentielle d’objets connectés, de voitures autonomes…, le tout s’articulant dans nos quartiers et communes selon les concepts de « villes sûres ou intelligentes » (smart et safe city).
Ce choix sociétal du tout numérique, imposé par nos gouvernants sous la pression des industriels, renforce la destruction du vivant et de notre environnement.
L’ensemble de ces technologies va augmenter le brouillard électromagnétique (électro-smog) générateur de problèmes de santé. Or, les normes actuelles ne protègent pas par rapport aux risques encourus. Les effets à long terme, notamment biologiques, n’ont pas été mesurés scientifiquement.
Ces transformations irréversibles impacteront les générations futures, ainsi que la faune et la flore.
Est-ce vraiment ce que nous voulons comme futur ?

Les industriels, soutenus par les pouvoirs publics, justifient ces technologies par la maîtrise énergétique, mais c’est l’inverse...

Lire la suite...
 
Hommage à Jean François Mortel, révolutionnaire, emmerdeur et pudique PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 07 Août 2020 22:26

Notre Ami Jean François, président de l'association "Reso la Canaille" (Bourg en Bresse)
Homme de combats et de convictions, nous a quittés après une dernière longue lutte contre la maladie.
Les obsèques auront lieu le mardi 11 août À 11h00  
Pompes funèbres Comtet de Viriat. Masques obligatoires.

​Jean-François Mortel, révolutionnaire, emmerdeur et pudique

Jean-François Mortel est mort. « Avec un nom pareil, c’est dans le court de la vie » aurait pu répliquer cet adepte de l’humour à froid et de l’autodérision. Ses traits cinglants n’épargnaient personne, surtout pas lui-même. Ils lui valaient quelques solides inimitiés, au moins autant que ses prises de position radicales. Jean-François Mortel ne cherchait pas à plaire mais à aller au bout de ses engagements. A gauche toute, toujours et encore. « Le seul truc qu’on a gagné, c’est le droit de recommencer » résumait le candidat NPA aux législatives 2012.

Du FAR (foyer d’accueil et de réinsertion) à l’hôtel-restaurant solidaire le Temps des Cerises/la Canaille, de l’occupation du square Joubert à celle des logements réquisitionnés au nom du Droit au logement, il fut pendant quarante ans de tous les combats pour les plus démunis. Fil rouge (forcément) de la contestation sociale, bête noire des préfets de l’Ain et de l’Agence Régionale de Santé, éducateur révolutionnaire et emmerdeur permanent, ce petit bonhomme de santé fragile ne lâchait rien.
Quand le gaucho baissait la garde,...

Lire la suite...
 
Rassemblement contre l’islamophobie samedi 8 août à 14h PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 07 Août 2020 21:37

communiqué de la Grande mosquée de Lyon :
« La Mosquee Omar rue Philippe Goy à Bron a été l'objet cette nuit d'une tentative criminelle d'incendie . La communauté musulmane ne peut rester insensible à la multiplication d'actes qui touchent nos lieux de cultes. devant cet acte criminel qui touche une fois de plus nos Mosquées et qui visent essentiellement la communauté musulmane. Nous ne saurons taire cet acte. C'est pourquoi nous vous invitons à un rassemblement solidaire, pacifique et surtout de réprobation le samedi 8 aout 2020 apres salat dohr à 14h pour dire non à la haine et aux actes qui touchent de plus en plus nos lieux de cultes et notre communauté . Le rassemblement se tiendra devant la Mosquée Omar. Nous comptons sur votre présence nombreuses pour dire non à la haine et oui au respect des convictions de chacun. »

Le NPA condamne l’incendie criminel de la mosquée, comme les propos régulièrement tenus par l’extrême droite ou par d’autres partis, qui contribuent à l’instauration d’un climat d’hostilité et de suspicion, voire de haine, à l’égard des musulmanEs. Plus que jamais, l’abrogation de toutes les lois et circulaires islamophobes est nécessaire, c’est par une riposte unitaire de toute la gauche politique, syndicale et associative que nous ferons reculer le racisme.


 
Rassemblement des salariéEs de la SAD jeudi 30 juillet à 14h devant le Conseil Régional PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 29 Juillet 2020 19:28

Des anciens salaréEs de la Société des Agences de Diffusion se sont faits entendre lors d'un rassemblement devant le siège parisien du quotidien Le Monde le 27 juillet, qui s’est suivi du blocage de l’imprimerie. La CGT appelle à les soutenir, ainsi que la liberté de la presse Esplanade François Mitterrand (Tram T1 Arrêt Hôtel de région Montrochet) avec le communiqué suivant. Le rassemblement est appelé devant l’Hôtel de Région car les salariéEs demandent que les collectivités locales qui ne l’ont pas encore fait s’engagent dans le capital de la future Société Coopérative d’Intérêt Collectif, à commencer par la région Auvergne Rhône-Alpes qui s’est contentée d’annonces de son président Wauquiez de « protéger les emplois ».
« La distribution de la presse dans la région lyonnaise va-t-elle de nouveau s’arrêter ?
La décision des éditeurs et de l’état de liquider les SAD et la Soprocom est un véritable désastre pour le réseau de la vente au numéro en province.
Si la volonté de certains salariés, qui ont refusé de se laisser virer de la sorte, a permis un redémarrage de l’activité à Lyon, cette liquidation a aussi engendré de nombreux problèmes qui mettent en péril cette fragile reprise.
Alors que la distribution de la presse a recommencé dans la région lyonnaise début juillet à partir des locaux de la SAD qui étaient occupés par les salariés, le propriétaire souhaite maintenant récupérer l’usage de son bien au 31 juillet 2020 mettant ainsi en péril la poursuite de l’activité.
Une nouvelle rupture dans l’acheminement de la presse nationale jusqu’aux diffuseurs est donc à redouter.
Les salariés qui portent un projet de société coopérative d’intérêt collectif pour assurer à terme cette mission d’intérêt public et démocratique ne peuvent accepter qu’une telle situation se reproduise.
Ils rappellent aussi que cette situation de blocage concernant l’utilisation des locaux est la même que vivent leurs camarades marseillais, ce pourquoi la distribution même sous forme de régie n’a pas pu reprendre sur ce secteur.
Ne voulant pas revivre une situation similaire à la liquidation du 15 mai, ils interpellent tous les acteurs des éditeurs aux pouvoirs publics en passant par les messageries afin qu’ils prennent enfin leur responsabilité pour qu’une solution pérenne de distribution de la presse soit rapidement trouvée avec les ex salariés liquidés. »


 
Pour une délégation pleine et entière à l’égalité à la Ville de Lyon PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 15 Juillet 2020 07:14

Lettre ouverte du Collectif Droits des Femmes 69 :


"Nous refusons d’être la cinquième roue du carrosse !
Pour une délégation pleine et entière à l’égalité à la Ville de Lyon.


Le 4 juillet 2020, nous apprenions par voie de presse la composition du nouvel exécutif de la Ville de Lyon, composé de 21 adjoint.e.s.

C’est avec effarement et colère que nous avons constaté qu’en lieu et place de la reconduction d’une délégation à l’Egalité pleine et entière, cette question était reléguée en dix-huitième position dans une délégation comprenant quatre autres domaines « Droits et égalités, mémoire, culte et spiritualité ». Nous tenons par cette tribune à manifester notre indignation...

Lire la suite...
 
Mardi 14 juillet : défilé manif pour les 1ères de corvée PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 11 Juillet 2020 21:44
à 14h , devant l'hôpital E. Herriot (métro Grange Blanche)
"Notre 14 juillet ! Appel à un défilé-manifestation pour les “premiers de corvée” Au plus fort de la crise sanitaire qui a frappé notre pays, le Président Emmanuel Macron promettait de se « réinventer », notamment en questionnant notre modèle économique. Faire produire nos masques, nos tests, nos médicaments, nos aliments, nos vêtements dans de lointains pays, c’était absurde, disait-il. Pour notre santé, pour la planète. Il promettait également de questionner notre modèle social, de ne pas oublier celles et ceux sur qui le pays tient tout entier.
« Il faudra nous rappeler que notre pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. » Emmanuel Macron, 13 avril 2020 En pleine crise du coronavirus, le Président de la République promettait à ces femmes et à ces hommes de grands changements, de revaloriser leur métier, à toutes celles et tous ceux qui nous ont permis de continuer à vivre, malgré tout. Et aujourd’hui ? Rien, toujours rien. Pire, même. Les lits d’hôpitaux continuent d’être supprimés, les soignantes, femmes de ménage, éboueurs, caissières, routiers, pompiers, livreurs, toujours sous-payés, déconsidérées… Nous n’avons pas oublié. Le pays confiné. Eux, elles, sur le pont, à nous soigner, nous sauver, nous alimenter, nous sourire. Laisser les seuls marchés financiers décider « était une idée folle », disaient déjà nos dirigeants en 2008 lors de la crise financière. Et pourtant. 
4 milliards d’euros. C’est le montant des dividendes versés pendant la crise sanitaire Covid-19 aux actionnaires du géant pharmaceutique Sanofi, celui de l’ami du président, le PDG Serge Weinberg reçu dès 2017 à l’Élysée. Le pouvoir actuel veut « rebondir », « relancer  »… les mêmes mots qu’en 2008, pire qu’avant. Droit dans le mur écologique et social...
Lire la suite...
 
Rassemblement des sans papiers pour leur régularisation samedi 11 juillet PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 07 Juillet 2020 10:10

à 14h30, métro Hôtel de Ville, Lyon 1er
« DES PAPIERS POUR TOUTES ET TOUS.
Nous sommes des familles et des personnes, résidant dans la métropole lyonnaise depuis plusieurs années ou récemment pour certains.
Bien que nos enfants soient scolarisés ici et que certain.e.s d’ entre nous travaillent, nous n’avons pas des papiers pour régulariser notre situation.

En conséquence nous n’avons pas accès au logement, à la protection sociale et à un contrat de travail régulier.
C’est pourquoi nous avons décidé de créer un Collectif de sans papier sur la Métro-pole de Lyon pour une régularisation inconditionnelle et pérenne pour nous et pour toutes les personnes concernées en France.
Nous appelons à faire converger tous les appels à la régularisation des Sans-papiers vers des initiatives communes.

La crise sanitaire actuelle touche très durement les foyers, les squats, les exilés à la rue : c'est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. Les sans-papiers n’ont bénéficié d’aucune aide de l’Etat, ni de chômage partiel, les mettant dans des difficultés à faire face aux dépenses quotidiennes notamment pour le payement des loyers.
À cela s'ajoutent la violence et l'angoisse dans les centres de rétention. C’est assez ! A l’heure où de partout dans le monde des millions de gens se lèvent pour qu’il n’y ait plus de personnes menacées par le racisme et l’injustice nous de-mandons la mise en place immédiate des mesures suivantes :

- Un titre de séjour permanent pour toutes et tous.
- Fermeture immédiate des Centres de rétention administrative (CRA)...

Lire la suite...
 
Solidarité avec la Palestine et sa résistance : MANIFESTATION samedi 4 juillet à 15h Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 27 Juin 2020 15:20
À l’appel du Collectif 69 Palestine :
« Non à l’annexion des territoires palestiniens ! Non à l’asphyxie de tout un peuple !
Le gouvernement israélien de Netanyahou promet, avec le soutien de l’administration Trump et la passivité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international.

Ces déclarations annexionnistes de 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 53 ans, représentent un vol flagrant des terres palestiniennes et une nouvelle vague de nettoyage ethnique qu’opère le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948.

Ce régime ouvertement colonialiste et raciste se sent d’autant plus encouragé dans cette voie criminelle qu’avec une actualité mondiale, marquée notamment par l’épidémie de coronavirus et ses conséquences, il espère détourner l’attention de ses propres crimes contre le peuple palestinien.

C’est pourquoi le collectif 69 Palestine appelle à la MANIFESTATION samedi 4 juillet 2020 à 15h Place Bellecour à LYON pour affirmer...

Lire la suite...
 
Manif contre le racisme et les violences policières samedi 6 juin 14h Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Juin 2020 21:34

Le Collectif des Afro-DescendantEs appelle à une manifestation de Bellecour à Hôtel de Ville pour réclamer justice, avec flash mob' et prises de parole. Cette manif a été déclarée à la préfecture.

L'analyse du NPA :

De Minneapolis à Paris, la crise sanitaire a accéléré la restriction des libertés, aggravé la stigmatisation des pauvres et libéré les énergies nauséabondes de la xénophobie et du racisme. L'assassinat de Georges Floyd et la violente répression des mobilisations contre ce crime d’État montre les enjeux de cette séquence.

Un racisme systémique

Brahim Bouharam, Zined, Bouna, Adama Traoré, Georges Floyd... Les crimes racistes sont d'une cruelle analogie. Ils reflètent à quel point flics et fascistes assassinent dans une totale impunité. Des actes qui, loin d'être isolés, font système.
Le scénario est partout le même, avec une complicité des appareils judiciaires et politiques et des « experts médicaux » à la solde des juges dans des simulacres de procès. A Minneapolis, seul un des policiers a été inculpé pour homicide involontaire. Un chef d'accusation totalement décalé pour une mise à mort qui a duré près de 9 minutes… C'est une même logique qui a présidé à l'assassinat d'Adama Traoré, puisque la dernière « expertise médicale » vient exonérer les policiers de leur responsabilité dans l’asphyxie qui a entraîné sa mort.
Ces crimes trouvent leur légitimité et leur permissivité dans les discours des suprématismes blancs, la promotion des murs anti-migrantEs, les discours protectionnistes, dans la volonté des capitalistes de nous diviser en désignant des prétendus coupables.

La peur doit changer de camp !

La séquence que nous vivons montre combien il est nécessaire de s'attaquer à l'impunité intolérable des flics, ou des milices fascistes...

Lire la suite...
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros