Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Yemen : la France complice ? Réunion d’info jeudi 29 novembre PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 26 Novembre 2018 11:31

animée par Tony Fortin de l’Observatoire des armements : jeudi 29 novembre à 19 heures,

Mairie du 1er, Lyon, place Sathonay (métro Hôtel de Ville)

Quel est le rôle exact de la France au Yémen ? Quelles sont les armes livrées ? Quel est le rôle des parlementaires ? Qui décide de les vendre ? Comment peut-on agir en tant que citoyen ? Une réunion pour être au clair sur le sujet et se mobiliser.

+ d'infos sur www.obsarm.org

Pour le NPA, il faut imposer à Macron l’arrêt des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite

Arabie Saoudite qui assassine Jamal Khashoggi et massacre au Yemen

Mohamed Ben Salman, le nouvel homme fort de l’Arabie Saoudite, s’est lancé depuis 2015 dans une guerre sans fin au Yémen. D’après l’Unicef, un enfant y meurt toutes les dix minutes. De faim, de soif, du choléra mais aussi des bombes de la coalition. Quatorze millions de yéménites ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence! Cette guerre bénéficie du soutien sans faille de Trump et de Macron, qui préfère les onze milliards d’euros de commandes militaires de l’Arabie Saoudite à la vie du peuple yéménite. En 2011, le peuple yémenite se souleve et chasse son dictateur. Son puissant voisin, l’Arabie Saoudite prend peur.Après avoir échoué à imposer au Yemen un gouvernement stable qui lui soit favorable, il utilise l’arme des bombardements, de la famine et du choléra, ouvrant la porte à l’internationalisation du conflit, où chaque puissance régionale essaye de jouer sa carte !

Les capitalistes français, fournisseurs officiels des massacres au Yemen

Renault fournisseur en 2016 de 276 blindés légers de type Renault Sherpa light et Vab Mark 3 du groupe Renault Trucks Defense.
Nexter fournisseur des super canons Caesar de l’entreprise française Nexter, qui pilonnent le Yémen depuis sa frontière.
Thalès fournisseur, pour les avions de chasse saoudiens, des nacelles Thalès Damocles XF de désignation de cible et de guidage de bombes, qui ont servi entre autres à bombarder les hôpitaux de Médecins sans frontières, ce qui vaut à la coalition des accusations de crime de guerre!
Airbus fournisseur trois mois après le début du conflit d’un avion ravitailleur en vol Airbus 330-200 MRTT.
EADS et SAGEM fournisseurs pendant le conflit d’hélicoptères de transport Cougar du groupe européen EADS et de drones...

de renseignement militaires SDTI de l’entreprise SAGEM. Dassault et Nexter fournisseur aux Émirats, alliés de Ryad dans la salle guerre du Yémen, de blindés Leclerc du français Nexter et de Mirages 2000-9 de Dassault.
CMN fournisseur des corvettes émiraties Baynunah, qui assurent le blocus, construites en partenariat avec les Constructions mécaniques de Normandie. Et lorsque ces navires ont été en maintenance en mars 2016, ce sont les navires français qui ont directement, selon la Lettre de l’Océan indien, assuré la continuité du blocus.

 

Ils bombardent civils et hôpitaux de Médecins sans frontières… Macron fournit les cibles

La Direction du renseignement militaire fournit à Ryad les images de très haute qualité de ses satellites espions Pléiades et Hélios, là où les images étatsuniennes sont fournies en qualité dégradée. La lettre Intelligence Online nous en donne la raison : Paris veut faire de ces images satellites une vitrine commerciale «pour des satellites qu’ils espèrent vendre à l’état-major saoudien».

Le NPA exige la fin des ventes d’armes aux dictatures qui bombardent le peuple yémenite, et la renconversion des industries de guerre en industries socialement utiles, avec la garantie de l’emploi et de tous les avantages acquis pour tous ses salariés !

Mise à jour le Mardi, 11 Décembre 2018 05:42