Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

 

 

la page facebook du NPA 69

 

 

L'hebdo du NPA

 

 

 

site national du NPA

 

 

collectif 69 pour un audit citoyen de la dette


Collectif de Vigilance 69
contre l'extrême-droite


 

collectif de soutien
au peuple palestinien

 

 

Identification



 

 

 

 

 

Réunion débat vendredi 31 janvier sur la résistance des kurdes du Rojava PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Jeudi, 30 Janvier 2020 20:23
communiqué de Amitiés kurdes de Lyon :
« LES KURDES RÉSISTENT AU ROJAVA ! NOUS SOMMES À LEURS CÔTÉS !

Depuis 5 ans, nous avions l’habitude en cette fin janvier de nous réunir pour fêter la victoire des forces kurdes : il y a 5 ans en effet les YPG/YPG arrêtèrent l’avancée des djihadistes de Daesh dans la ville de Syrie du nord mondialement connue depuis sous le nom de Kobané, dans cette province à majorité kurde connue, elle, sous le nom de Rojava.
Dans cette région, en accord avec les populations locales, les Kurdes ont mené une politique originale et audacieuse de libération sociale, d’émancipation des femmes, d’égalité des ethnies, de leurs langues, de leurs cultures, d’écologie et de laïcité dans le respect de toutes les expressions religieuses.

Le 9 octobre dernier, le dictateur turc Erdogan lançait son armée, alliée pour ce faire aux djihadistes de Daesh en quête de revanche, à l’assaut du Rojava. Agression autorisée par le retrait décrété par Trump des troupes américaines de la région ; par cet acte de trahison, les occidentaux laissaient tomber les Kurdes qui, après leur avoir servi de chair à canon contre Daesh, ne leur étaient plus d’aucune utilité et même développaient un modèle de société inquiétante pour l’occident libéral.

Aujourd’hui, l’armée turque et les djihadistes occupent la région. Si des combats ont encore lieu, le bilan humain est dramatique...

: plus de 400 000 réfugié.es (en premier lieu Kurdes, Syriaques chrétiens, Arméniens et Yézidis du Rojava), des centaines de victimes militaires et civiles, crimes et viols innombrables commis par la soldatesque turque et djihadiste, utilisation d’armes interdites par les conventions internationales (bombes au phosphore et au chlore) faisant des milliers de victimes… Cette opération militaire entraine un retour en force des djihadistes de l’Etat islamique et annule des années de combats fructueux contre cet obscurantisme criminel. Ou en est-on aujourd’hui ? ou en est la résistance ? que reste-t-il de cette expérience unique ?

Nous vous proposons de venir en débattre avec nous vendredi 31 janvier à 18h30 dans la salle de la Mairie du 1er arrondissement, entrée au niveau de l'escalier entre la place Sathonay et la rue du Jardinn des plantes, en présence de :
ANDRE HEBERT, combattant internationaliste aux côtés des forces kurdes, auteur du livre « Jusqu’à Raqqa : avec les Kurdes contre Daesh » (qui sera en vente lors de la soirée)
MIREILLE COURT, de retour du Rojava, qui témoignera de la Résistance du Rojava »