Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de révoltes ? Débat formation mercredi 27 mai PDF Imprimer Envoyer
Initiatives
Samedi, 23 Mai 2020 17:43

organisé par le NPA à 20h
Pourquoi la violence de l’exploitation et des dominations n’est-elle pas plus souvent remise en cause ? Se penser comme exploitéE et comme dominéE ne va pas de soi, lutter pour modifier sa situation, encore moins. Les rapports d’exploitation et de domination se présentent à nous comme « naturels » et allant de soi, comme indépassables. Parfois même, les exploitéEs et les oppriméEs adhèrent à l’ordre établi, c’est-à-dire à leur propre domination, et le défendent.

Cette soirée sera l’occasion de réfléchir aux mécanismes mis en place par le capitalisme et les autres rapports de domination (patriarcale, coloniale…) pour se légitimer et assurer leur reproduction. Qu’ont en commun le travail, l’école, l’université, la culture, le sport, les syndicats, la famille ? Ces différentes sphères de la vie participent toutes sous certains aspects à rendre acceptable le monde tel qu’il est avec ses inégalités et ses hiérarchies.
Parmi de nombreux penseurs marxistes, Gramsci, avec le concept d’hégémonie, a pensé la façon dont la bourgeoisie, au travers de l’Etat, tente de maintenir sa domination en intégrant les exploitéEs et les oppriméEs au fonctionnement de la société capitaliste, mais aussi les moyens de s’en défaire pour en construire une autre.

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer