Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Mardis de la colère : les soignantEs comptent sur notre soutien PDF Imprimer Envoyer
Service public
Lundi, 25 Mai 2020 20:41

En attendant la journée nationale de grève du 16 juin, les soignantEs se mobilisent lors des mardis de la colère :
- à l’hôpital du Vinatier les mardis à 14h30 (mais il n’est pas toujours possible de rentrer dans l’hôpital)
- devant Edouard Herriot place d’Arsonval (Lyon 8ème) – métro Grange Blanche mardi 26 de 13h30 à 15h
- à l’entrée de St Jean de Dieu 290, route de Vienne (Lyon 8ème) – bus C12 mercredi 27 de 13 à 14h30
- devant Lyon sud chemin du Revoyet à Pierre Bénite – bus C7 et 88, … mardi 26 de 11h30 à 13h30
soyons nombreuxSES à être présents en soutien !

le tract CGT, Collectif Inter-Urgences et SUD de l’hôpital Edouard Herriot :
« Dé-confinons Nos Colères !!! Rassemblement Revendicatif, Appel au Soutien des Usagers
Mardi 26 mai 2020 De 13h30 à 15h devant l’hôpital Edouard Herriot
Pénurie de matériel, manque de lits, salaires de misère... La crise que nous traversons met en lumière l’état de délabrement de l’hôpital public et les conditions de travail dangereuses autant pour les patients que pour les agents de l'hôpital.
Vous nous avez soutenus depuis le début de la crise par vos nombreux dons et applaudissements à 20H. Aujourd’hui, nous avons besoin de vous et de votre soutien.

Par ses réponses, le gouvernement a affiché son mépris, une nouvelle fois : Primes (et encore, pas pour tous), médailles, défilé le 14

 

juillet pour « apprendre à marcher au pas », demande de dons de congés par d'autres salariés !!! Toulouse, Paris, Lyon, Saint Etienne, Nantes, Rennes, Tenon … Aux quatre coins de la France, la colère des hospitalier-e-s s’exprime et sort des services, avec le soutien de la population. Car la volonté du gouvernement : poursuivre la casse de l’hôpital public qui se fait à nos dépens avec comme point de mire, la destruction de la sécurité sociale !

Nous, agents hospitaliers d'HEH, avec le soutien de CGT, SUD et Collectif Inter-Urgences demandons :
> L'embauche de personnel
> L'assurance de la réouverture des lits fermés durant la crise
> L'arrêt total de la politique de fermeture de lits pour redonner à l'hôpital sa mission de service public
> Tout le matériel nécessaire pour nous protéger et prendre en charge les patients
> Le dépistage pour tous les personnels avec tests et sérologies
Pour défendre les hospitalier-e-s
Le rassemblement se fera dans le respect des gestes et mesures barrières et veillez à être par groupe de 10 max
Venez avec vos pancartes, sifflets : il est temps de nous faire entendre !!! »