Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Attaque fasciste du rassemblement le 31 janvier pour l'accès à la PMA pour toutes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Samedi, 13 Février 2021 09:35

communiqué du Collectif unitaire 69 pour les Droits des Femmes, dont fait partie le NPA :


"Ce dimanche 31 janvier était organisé un contre-rassemblement en réaction à la manifestation « Marchons Enfants », issue de la Manif Pour Tous, mouvement réactionnaire mobilisé contre l'accès à la PMA pour toutes et tous, sans différenciation de sexe, de genre et de sexualité, et plus largement, contre le droit à disposer de notre corps librement.

Aux alentours de 16h30, ce contre-rassemblement a été violemment attaqué par plusieurs individus issus de différents groupuscules fascistes (tels que Génération Identitaire, Lyon Populaire …).

Près de la place des Jacobins, les manifestant.e.s ont subi plusieurs charges. Les assaillants étaient organisés, semblables à des milices, et opéraient par le biais d’un fonctionnement militaire : ils avançaient en rang, occupant toute la rue et armés au moyen de barres de fer, de tournevis, de gants coqués… Leur stratégie s’appuyait également sur des techniques d’intimidation violentes : ils allaient au contact des manifestant.e.s, hurlant et distribuant des coups de ceinture.

Ces attaques sont d’autant plus lâches, qu’elles se sont produites au moment où la contre-manifestation touchait à sa fin. Les attaquants ont profité de l’effet de surprise et de leur supériorité matérielle et numérique pour s’en prendre à des manifestant.e.s dispersé.e.s et isolé.e.s. La violence inouïe de ces attaques a des conséquences physiques, puisque de nombreux.ses blessé.e.s ont été recensé.e.s, mais aussi psychologiques sur les victimes qui ont, entre autre, assisté au passage à tabac de leurs ami.e.s et camarades.

Si la violence de cet événement nous laisse profondément choqué.e.s, celui-ci ne doit pas être analysé comme un incident isolé...

Plusieurs contre-rassemblements ont subi des attaques fascistes durant ce même week-end dans d’autres villes en France comme à Dijon, Nîmes… Des blessé.e.s ont été recensé.e.s et des dépôts de plainte sont en cours.

C’est pourquoi nous alertons sur le contexte local qui favorise largement la préparation et le développement de ce genre d’agressions. Notamment parce que depuis de trop nombreuses années, ces groupuscules ont la possibilité de s’organiser dans divers locaux. Pour n’en citer que deux : à Lyon, « La Traboule » ainsi que la salle de boxe « l’Agogé ». Leurs méthodes agressives sont le reflet de l’idéologie fasciste qu’ils prônent au quotidien, avec une haine et un rejet de toutes les luttes progressistes.

Nous condamnons fermement ces actions ainsi que l’idéologie dans laquelle elles s’inscrivent.

La violence de ces actes ne fait que démontrer la nécessité de nos luttes féministes, et jamais ne les arrêtera !"


 

Mise à jour le Samedi, 27 Mars 2021 18:18