Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

A Lyon, nouvelles attaques par l'extrême-droite PDF Imprimer Envoyer
Anti fascisme
Lundi, 28 Octobre 2019 06:01

Communiqué du Collectif de vigilance 69 contre l’extrême-droite :
« Il a fallu de longs mois pour que les militants d'extrême droite ayant attaqué le local du PCF pour la 4e fois soient interpellés, jugés et condamnés. Les autorités lyonnaises s’en félicitaient ainsi que de la dissolution du Bastion Social et de la fermeture de leur local.
Et voilà que le week-end du 20/10/19, les agressions continuent :
- contre le local de l'Union Syndicale Solidaires Rhône, rue Garibaldi (après des attaques contre les locaux de la CGT et de la CNT antérieurement), avec l'agression physique d'un syndicaliste présent.
- dégradation de la plaque commémorative de la rafle antisémite de la rue Sté Catherine le 9 février 1943.
Le CV 69 condamne ces agressions et assure le Syndicat Solidaire et le syndicaliste blessé de toute sa solidarité.

Le CV69 exige que les autorités locales et nationales se donnent  les moyens d'une lutte efficace et dans la durée contre l'extrême-droite et ses groupuscules violents qui une fois dissous se reconstituent.
Cela passe aussi par un débat au Conseil Municipal pour une prise de position ferme et publique sur la mise au ban de ces groupes et de leur idéologie raciste, antisémite et islamophobe, comme l'ont fait plusieurs conseils municipaux de grandes agglomérations.
Cela passe aussi par la dénonciation de leur volonté d'implantation territoriale (Vœux Lyon) et une campagne contre leurs locaux, véritables « camps de base » pour se regrouper, diffuser leur idéologie de haine et passer à l'acte violent contre les personnes.
Le CV69 reste disponible pour toute campagne unitaire. »
Le CV69  est composé de Agir pour l'égalité, Attac, Collectif de Soutien au Peuple Grec, COllectif Villeurbannais pour un Rassemblement Antilibéral, Confédération Nationale du Travail - Education, Ensemble !, Europe Ecologie Les Verts, Fédération Syndicale Unitaire, Homosexualité Et Socialisme, Ligue des Droits de l'Homme, Mouvement Français pour le Planning Familial, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Ras l'front, Réseau des MJC de Lyon, Solidaires - Education, Union Nationale des Etudiants de France


 
Non à la venue de l’antisémite Dieudonné à Lyon ! PDF Imprimer Envoyer
Anti fascisme
Jeudi, 14 Mars 2019 20:03

"Le pseudo-humoriste Dieudonné continue sa tournée avec son spectacle et sera de passage à Lyon le samedi 16 mars. Dans plusieurs lieux où il doit se produire, des mobilisations se mettent en place pour empêcher la tenue de son spectacle.

Pourquoi s’opposer à Dieudonné ?

Pour rappel, Dieudonné avait commencé sa carrière « politique » en s’opposant au Front National à Dreux en 1997. Son antisémitisme apparaît au grand public lors d’un « sketch » en 2003 où déguisé en « israélien » il parodie un salut nazi en cirant « Isra Heil ». Depuis, il n’a cessé de cracher sous couvert de spectacle humoristique son antisémitisme et son racisme (car il a beaucoup d’autres cibles).
Il se rapprochera progressivement du FN, d’Alain Soral d’Egalité et Réconciliation et fera même monter un négationniste notoire sur scène à savoir Robert Faurisson… Depuis, il a posé sa marque de fabrique antisémite sur des gestes ou des paroles comme la « quenelle » (symbole homophobe à visée antisémite), la chanson « Shoahnanas » …
Il a été plusieurs fois condamné par la justice pour injures antisémites ; pour apologie d’acte de terrorisme ; pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse ; pour contestation de crimes contre l’humanité, pour diffamation raciale et provocation à la haine raciale et injure publique ; pour propos discriminatoires, antisémites, révisionnistes et négationnistes… !

Comment Dieudonné arrive-t-il à réserver des salles de spectacles ?

La tactique de Dieudonné peut rappeler celle des néo-nazis, qui pour organiser des concerts ou des combats de free-fights, utilisent des associations « écrans » pour tromper la municipalité où ils veulent se produire et préviennent au dernier moment du lieu exact de l’évènement. Dieudonné fait de même (avec un niveau financier supérieur) et a donc créé plusieurs sociétés telles que « E Quenelle », « Les productions de la Plume », « l’esprit de la Forêt » ou encore « au point d’ô ». Il réserve donc des lieux via ces sociétés pour des ateliers théâtres, des séminaires… et prévient par texto quelques heures avant le spectacle du lieu exact où il se tiendra : comme ceci, il est impossible à la Mairie flouée d’intervenir une fois que les lieux sont occupés.

La lutte contre l’antisémitisme et le racisme est l’affaire de toutes et tous !

Sous couvert de spectacles humoristiques, il s’agit de véritables meetings de propagande antisémite...

Lire la suite...