Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Comité Guillotière
Pas de poursuites judiciaires pour des tags à la craie, soutien à Warren Dalle ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 02 Août 2022 13:09

Warren Dalle, candidat remplaçant de la Nupes dans la 10è circonscription législative du Rhône, et un autre militant sont visés par une enquête préliminaire pour avoir tagué à la craie des messages politiques durant la campagne législative.

Warren Dalle a notamment fait l’objet d’une perquisition à son domicile le lundi 4 juillet à 7h ; les gendarmes ont retourné l’appartement où habitent aussi sa mère et sa grand-mère de 89 ans. Arrivé en cours de perquisition, Warren a spontanément livré le matériel qui se trouvait dans le coffre de la voiture. Les gendarmes ont aussi mis sous scellé un tract de la campagne.
Les deux militants sont accusés de « dégradation ou de détérioration de bien culturel relevant du domaine public mobilier commise en réunion ». En réalité de bien culturel, il s’agit de bancs, de trottoirs et de conteneurs à verre...
Ces poursuites ont été initiées par les mairies de Brignais et de Chaponost où les militants avaient dessiné des graphes à l’aide de bombes aérosols de peinture à la craie. Cette technique permet de faire des inscriptions qui s’effacent à l’eau et donc naturellement en quelques semaines avec les intempéries.
Nous dénonçons l’instrumentalisons de la justice contre des militants politiques et exigeons la fin immédiate des poursuites contre Warren Dalle et son camarade.

Comme Philippe Poutou et le NPA 69, signez la pétition lancée par les Insoumis des Vallons du Lyonnais sur https://www.change.org/p/pas-de-poursuites-judiciaires-pour-des-tags-%C3%A0-la-craie-soutien-%C3%A0-warren-dalle


 
Grève d’Arkéma: la solidarité des travailleurEs contre le mépris PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Samedi, 15 Janvier 2022 20:30
12 jours de grève des salariés d'Arkéma, entre autres à Pierre Bénite, ont permis d'obtenir l'augmentation des salaires de 70 euros minimum pour les salaires les plus bas et 2,3% d'augmentation au-delà. 12 jours qui ont construit la solidarité entre les services, les ateliers et les 13 sites en France. 12 jours pour faire ravaler son mépris et son arrogance à la direction. Une victoire qui prépare les luttes à venir face à l'inflation.

Depuis plusieurs mois, le PDG d’Arkéma, Thierry Le Hénaff, fait la tournée des médias financiers et patronaux (Le Figaro le 10/11/2021, sur Boursorama le 15/11/2021, etc.) pour se vanter de l’insolente croissance des bénéfices : « records » en 2020, puis « historiques », en 2021 avec 1,7 milliard d’euros. La première mesure de la direction aura été de dépenser 300 millions en rachat d’actions pour en faire monter le cours en bourse et enrichir les actionnaires. La deuxième mesure pour fêter ça a été de dilapider 5 millions d’euros dans le changement de logo.

13 sites en grève...

Mise à jour le Mardi, 01 Mars 2022 08:42
Lire la suite...
 
Prochaine réunion du comité NPA Lyon Sud mercredi 10 août à 20 h 30 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   

Pour prendre contact avec le comité Lyon Sud,

Contact



Mise à jour le Mardi, 02 Août 2022 12:49
 
Archive : Appel Constitutif "Union 69" PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 15 Décembre 2007 00:00

Union (69)

Pour un nouveau parti anticapitaliste

La bataille en commun lors du référendum contre la constitution européenne a fait naître chez beaucoup l’espoir de d’une gauche anticapitaliste unie. Cet espoir n’a pas pu se réaliser lors des échéances électorales qui ont suivi. Pourtant l’attente reste forte.

Dans ce contexte, l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR, à la création d’un nouveau parti anticapitaliste est bienvenue. Nous avons décidé d’y répondre et d’agir ensemble dans ce sens. Nous sommes un groupe d’une quinzaine de syndicalistes, militants politiques et associatifs d’entreprises de la chimie du Rhône.

Nous sommes convaincus que les résistances sociales dans toute leur diversité sont essentielles (de la lutte des salariés SNCF pour les retraites à la défense des sans papiers avec RESF, etc. ..) De leur issue dépend tout le reste. Mais elles ne suffiront pas : il manque un débouché politique, une vision d’ensemble.

Le système que nous subissons aujourd’hui laisse apparaitre un décalage croissant entre les besoins humains et la logique du profit. Ceci, combiné au vide laissé à gauche nous conduit à nous rassembler en vue de créer un nouveau parti politique.

Mise à jour le Samedi, 25 Septembre 2021 19:05
Lire la suite...