Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Initiatives NPA
Covoiturage de Lyon pour l’université d’été du NPA du dimanche 21 au mercredi 24 août PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Samedi, 30 Juillet 2022 12:55

Rendez-vous traditionnel et apprécié marquant la rentrée du NPA, l’université d’été se déroulera du dimanche 21 au mercredi 24 août à Port-Leucate, près de Perpignan. Inscrivez-vous et indiquez-nous les places proposées ou recherchées pour le voyage !
Comme chaque année, militantEs et sympathisantEs du NPA se retrouveront pour quatre jours d’ateliers, discussions, projections-débats… dans un cadre convivial, à deux pas de la plage. Dans un contexte qui demeure marqué par la situation sanitaire, toutes les précautions seront prises pour en faire un moment de politique et de convivialité tout en assurant la santé de toutes et tous.

Des cycles, des ateliers

Au programme de l’édition 2022 de notre université d’été, plusieurs cycles consacrés à des questions qui ont marqué l’année qui vient de s’écouler et qui ne manqueront pas de continuer à alimenter nos discussions et nos interventions.
Le premier d’entre eux concernera les dynamiques de guerre et de militarisation à l’échelle internationale, à la suite d’une année marquée par l’agression de Poutine contre l’Ukraine, mais aussi par le renforcement des tensions entre les grands blocs et l’élargissement de l’Otan, par la poursuite de la guerre meurtrière contre le Yémen et de la politique coloniale d’Israël contre les PalestinienEs, ou encore par le retrait/redéploiement des troupes françaises au Mali. Quatre séances composeront ce cycle, avec divers invitéEs, afin de mieux comprendre les enjeux d’une véritable politique internationaliste et anti-impérialiste.
Un second cycle de quatre séances sera consacré aux dynamiques et aux débats qui traversent la gauche sociale et politique, notamment dans la foulée de la séquence électorale présidentielle-législatives. Quels enjeux, face à Macron, aux capitalistes et à l’extrême droite, pour les forces de la gauche radicale, anticapitaliste et révolutionnaire ? Quelle recomposition et quelle intervention en son sein ? Comment construire une véritable gauche de combat, à la hauteur des enjeux ? Autant de questions auxquelles nous essaierons de répondre avec nos invitéEs, représentantEs de divers courants et forces de la gauche radicale.
Comme chaque année, les commissions du NPA (commission écologie, commission d’intervention féministe, commission LGBTI, commission antifasciste, commission santé, commission formation, groupe de travail économique, secteur éducation nationale, etc.) proposeront des ateliers liés aux thématiques sur lesquelles elles interviennent et élaborent toute l’année. En plus du cycle déjà mentionné, la dimension internationaliste sera bien présente, avec des ateliers consacrés au Moyen-Orient, à l’Ukraine, à l’Amérique latine, ou encore au 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

... et des invitéEs...

Mise à jour le Mardi, 02 Août 2022 13:05
Lire la suite...
 
Pour une gauche de rupture dans le 69 : lettre du NPA à la NUPES PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Samedi, 21 Mai 2022 08:17

Comme vous le savez sans doute, il n’y a pas eu d’accord possible entre la Nouvelle Union populaire écologique et sociale et le NPA pour ces élections législatives, en raison des concessions que nous avons estimées trop importantes faites en particulier au Parti socialiste. Ces concessions concernaient selon nous certains éléments du programme et le trop grand nombre de circonscriptions laissées à ce parti, en particulier pour des candidatures qui ne sont à l’évidence pas celles d’une gauche de rupture.

Cependant, le NPA a décidé d’appeler à voter et de soutenir activement les candidatEs de la Nupes qui sont celles et ceux d’une véritable gauche en rupture avec les politiques libérales sur le terrain social, écologique et démocratique, de l’égalité des droits, en particulier celles issues de l’Union populaire.

En effet, nous considérons que la possibilité d’élire le plus de députéEs ayant un tel profil, face à l’extrême droite et à LREM, est un enjeu central des élections législatives.


Une dynamique militante peut être créée, dans le prolongement de celle qui a entouré la candidature de Jean-Luc Mélenchon, et nous voulons y contribuer, pour gagner des circonscriptions à un programme social, et poser les jalons d’activités communes contre le gouvernement Macron et le patronat.

Une dynamique militante peut être créée, dans le prolongement de celle qui a entouré la candidature de Jean-Luc Mélenchon, et nous voulons y contribuer, pour gagner des circonscriptions à un programme social, et poser les jalons d’activités communes contre le gouvernement Macron et le patronat.
Ce serait aussi un encouragement aux mobilisations à construire, en particulier dans le cas où Macron obtiendrait une majorité à l’Assemblée nationale pour mettre en œuvre sa politique de régression sociale, notamment sur la question des retraites...

Mise à jour le Samedi, 11 Juin 2022 22:15
Lire la suite...
 
Déclaration de Philippe Poutou au soir du 1er tour PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Lundi, 11 Avril 2022 04:40

Nous tenons tout d’abord à remercier les électeurs et électrices qui ont choisi de voter pour nous. Par ce vote, ils et elles ont porté leur suffrage sur un ouvrier licencié, quelqu’un qui leur ressemble. Il et elles ont voulu exprimer le rejet d’un capitalisme qui mène l’humanité droit dans le mur, source de crises écologique, sanitaire, sociale et démocratique. Ils et elles ont voulu affirmer que le changement se fera par en bas, par les mobilisations et en rompant avec ce système.

Nous savons aussi que bien d’autres se sont reconnus dans notre candidature mais ont préféré glisser un autre bulletin dans l’urne, espérant « voter utile ».


Comme en 2017, Macron et Le Pen sont donc qualifiés à l’issue d’une non-campagne. L’élection présidentielle est déjà particulièrement antidémocratique, cette campagne en a été la caricature, la parole étant confisquée par la droite et l’extrême droite, particulièrement par Macron. À aucun moment de cette campagne, celui-ci n’aura voulu rendre de comptes sur la politique menée ces cinq dernières années, une politique particulièrement antisociale et autoritaire.

Le taux d’abstention, en augmentation, marque la défiance de la population vis-à-vis du pouvoir de Macron. Sans parler des étrangers, privés de droit de vote et de pouvoir peser sur la politique du pays où elles et ils habitent et travaillent.


Le désaveu de ce quinquennat profite hélas à l’extrême droite. Nous le mesurons aujourd’hui : Macron n’est en rien un rempart contre l’extrême droite. Pire, sa politique la nourrit quand il s’attaque aux conditions de vie des salariéEs et des chômeurs, quand il chasse, avec Darmanin, les migrantEs et les sans-papiers, quand il réprime violemment les manifestations, comme celles du mouvement des Gilets jaunes...

Mise à jour le Samedi, 04 Juin 2022 15:02
Lire la suite...
 
Hommage à Alain Krivine, notre camarade décédé le 12 mars 2022 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mercredi, 16 Mars 2022 08:34

C’est le poing levé et le coeur serré que nous souhaitons rendre un dernier hommage à notre camarade engagé dans toutes les luttes pour l’émancipation et contre le système capitaliste depuis 65 ans. La Révolution n’est pas encore venue mais nous louons son attachement à celle-ci alors que d’autres camarades le temps venu faisaient des compromis avec quelques strapontins et petits fours.
Nous nous souviendrons d’Alain comme une boussole de la gauche révolutionnaire et communiste qui a participé aux accélérations de l’histoire sociale et internationale (mai 68, révolution Sandiniste, grèves de 95, sans papier de l’église Saint Bernard etc. ) et qui a oeuvré avec d’autres tel Daniel Bensaïd pour un communisme révolutionnaire et ouvert.
Et la question qu’il posait à la fin de son ouvrage « Ça te passera avec l’âge », « Pourquoi ne pas réapprendre à rêver d’une société plus juste où les critères ne seront plus les cotations en bourse, mais la satisfaction des besoins que la population aurait démocratiquement décidée ? » demeurera notre cap contre vents et marées. Révolution !

Mise à jour le Samedi, 23 Avril 2022 08:23
 
Hommage à Denis Rivier, militant NPA de St Etienne PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Lundi, 03 Janvier 2022 20:33

Il y avait une centaine de personnes pour l'hommage militant à notre camarade Denis le 29 décembre à la bourse du travail de Saint Etienne (Denis est décédé le 18 décembre). Une assemblée très populaire, des gilets jaunes en nombre, des militant-e-s issu-e-s de l'immigration et notamment investi-e-s pour la cause palestinienne ou contre la répression, des jeunes aussi. Pour poursuivre cet hommage, une cinquantaine de personnes ont défilé en manif déclarée du centre ville jusqu'au rond point occupé par les GJ.

Tous les témoignages ont rapporté la gentillesse de Denis, sa générosité, le fait qu'il était toujours prêt à aider, à accueillir ses ami-e-s chez lui autour d'un repas et d'un disque de jazz... Sa présence dans toutes les mobilisations aussi. Denis était un pilier de la vie militante stéphanoise avec toutes ses qualités et sa persévérance et avec ses défauts aussi.

Alice, membre de la direction nationale et militante à Grenoble, a lu le texte suivant :

Je me souviens d’un café au soleil avec Denis. On avait parlé politique de manière générale bien sûr, de syndicalisme mais aussi de microélectronique et de passation entre les générations militantes autour d’histoires de résistances… Voir Denis, c'était toujours faire une rencontre. Avant chacune de ses interventions en réunion du NPA, on ne savait pas où il allait nous emmener, mais on savait toujours que le chemin serait comme lui : joyeux et illustré par son passé de militant, et l'une ou l'autre des nombreuses actions, réussies (ou non‌), qu'il avait pu mener ou suivre.

On n’était pas toujours d'accord avec Denis et cela pouvait entrainer de longs débats ! Ce que certains préféraient, c'était faire le Service d’Ordre avec lui lors de meetings. Quand il y avait du monde, cela en rajoutait à sa gouaille. Et s'il y avait moins de monde que prévu, on lançait quand même nos histoires, histoire de se remonter le moral…

Denis était un enfant de mai 68, qui s'est politisé avec toute sa génération. Mais à la différence de beaucoup d'autres,...

Mise à jour le Mercredi, 02 Février 2022 09:28
Lire la suite...
 
Urgences anticapitalistes 2022 : Souscription du NPA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Jeudi, 30 Décembre 2021 06:52

Depuis bientôt deux ans, le pouvoir s’acharne dans une gestion inefficace sur le plan sanitaire, ultra autoritaire et économiquement libérale de l’épidémie de Covid. Malgré l’incompétence, la désinvolture et le ridicule, cette politique est ravageuse. Le macronisme, même délégitimé et détesté comme jamais, reste au service exclusif et outrageux des ultra riches !

Face à un pouvoir ultra-autoritaire

Il s’en félicite à coup de mensonges, de mépris, de culpabilisation, de provocations et de discours orwelliens. C’est la stratégie du choc. Oui, le « quoi qu’il en coûte » est une réalité. Mais de quel coût parle-t-on ? De quels moyens employés ? Et au profit de qui ? En l’occurence, nous savons qui paye déjà, et qui paiera au centuple l’addition de la première crise écologique mondiale de l’histoire : la grande majorité de la population, notre classe le prolétariat, et en son sein les plus faibles (précaires, chômeurEs, femmes, LGBTI et raciséEs).
Face aux mobilisations de masse qui ne manqueront pas d’éclater en réponse à son œuvre de classe, le pouvoir s’arme jusqu’aux dents et tente de diviser celles et ceux qui devraient être unis. Il mène pour cela une incroyable offensive sécuritaire et raciste. La réaction est globale. Elle détruit les conquêtes sociales et démocratiques dans un même mouvement. En miroir, pour l’arrêter le plus tôt possible, les luttes doivent converger. L’unité est un combat !

Des mobilisations à renforcer

En France comme dans le monde, même au plus fort des restrictions sanitaires, jamais nos luttes et encore moins nos colères n’ont disparu. Luttes sociales, antiracistes, écologiques, féministes, LGBTI : tous les fronts de lutte sont restés animés. Liban, Algérie, Hong-Kong, Soudan, Chili, etc. : des mouvements de masse se sont déployés. Si elles sont en ce moment locales et limitées, les luttes ne dorment jamais et surprendront toujours.
Alors mobilisons-nous contre le monde d’avant : les contre-réformes antisociales, les lois racistes et liberticides,...

Mise à jour le Samedi, 02 Avril 2022 18:01
Lire la suite...
 
Réunion publique avec Philippe Poutou mercredi 3 novembre à Bourg en Bresse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Vendredi, 22 Octobre 2021 18:44

salle Blériot, 40, rue Blériot
Le NPA 69 organise un co-voiturage de Lyon pour assister à ce meeting, inscrivez-vous auprès des militantEs ou de l'Equipe Départementale de Direction

Une candidature anticapitaliste et révolutionnaire, c’est urgent, nécessaire, possible !

Dans un air du temps où soufflent des vents nauséabonds, la présence de Philippe Poutou, candidat du NPA à la prochaine élection présidentielle, est utile. À l’opposé de la campagne réactionnaire autour du vrai-faux suspense de la candidature Zemmour, de la surenchère entre les différents prétendants de droite, et de la politique macroniste qui conjugue reculs sociaux et autoritarisme, la présence de Philippe Poutou fait entendre un tout autre discours et tranche avec les autres candidatures.

Au-delà, c’est bien tout un système que le débat de la campagne présidentielle doit permettre de mettre en accusation. Car au quotidien, le travail, l’exploitation, la précarité et la pauvreté tuent eux aussi, et s’il y a une leçon à retenir de la crise sanitaire mondiale du Covid-19, c’est que le capitalisme, avec le règne du profit qui empêche des pays entiers d’accéder à la vaccination, et des attaques incessantes contre l’hôpital et le service public de santé, est une faillite néfaste.

Face à cette offensive libérale et autoritaire, il faut une réponse radicale. Mais cette bataille politique, les partis de la gauche réformiste, du PCF à EELV, ne veulent la mener jusqu’au bout car elle exige de rompre avec le capitalisme et ses institutions.
La participation de candidats du PCF ou d’EELV à la manifestation des syndicats de policiers en mai dernier en est l’illustration.

La gauche réformiste est également gangrenée par les options souverainistes, avec des nuances, de Montebourg à La France insoumise en passant par le PCF. Cette volonté de retour aux frontières nationales prétendument protectrices, sème des illusions et participe à la confusion ambiante : les frontières entre les travailleurEs protègent en réalité les intérêts des privilégiés et nous divisent.

Pour défendre des mesures répondant aux urgences actuelles sur le terrain social (notamment de l’emploi et des revenus), de l’écologie radicale, des libertés démocratiques ou de l’égalité des droits, pour porter la nécessité de construire une société libérée de l’exploitation et des oppressions, Philippe Poutou et le NPA sont donc en campagne. Venez en discuter !


Mise à jour le Jeudi, 18 Novembre 2021 20:13
 
C’est le moment de soutenir le NPA ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par flo   
Lundi, 25 Décembre 2017 18:49

Cette année encore, la souscription sera vitale pour nos finances. Pas de dépenses courantes 2018 sans souscription 2017, sans parler du reste... Nous ne pouvons compter que sur les cotisations et les dons pour imprimer nos tracts, affiches et autocollants, payer le déplacement des militants dans le cadre d'activités internes ou externes, rémunérer nos quelques permanents, payer nos locaux, participer aux échéances unitaires, etc.
Quelque soit la forme ou le front de vos luttes quotidiennes, nous serons tous d'accord sur un point : Macron est le gendre idéal de sa classe. Tout son projet n'est qu'approfondissement et potentiel aboutissement d'une réaction néo-libérale désormais aussi vieille que lui. Régression sociale avec la remise en cause de plus d'un siècle de luttes sociales : destruction du code du travail et du principe même de sécurité sociale. Régression démocratique avec le retour au sources d'une Ve République épanouie : l'Etat fort.
Deux régressions, deux fronts inséparables pour gagner une guerre de classe dont les effets sont connus : explosion des inégalités et des discriminations, décomposition politique et sociale, déréliction climatique et écologique. Sans riposte d'ampleur, nous le savons, la réaction ne s'arrêtera pas là. De leur point de vue, il y a encore beaucoup à détruire. C'est dire le défi qui nous attend. Mais rien n'est terminé, rien n'est perdu. Pour cela, dans la rue, sur les lieux de vie, de travail et d'étude, il faudra à notre camp social de l'unité, de la radicalité, de la démocratie, des masses en mouvements, de l'auto-organisation, un projet et une stratégie, mais aussi des organisations syndicales... et politiques. Et c'est là que le NPA peut jouer son rôle. Alors soutenez-nous ! 300 000€ pour le NPA !

faîtes un don !

2 moyens de paiement : le chèque à l'ordre de «NPA souscription» à envoyer au NPA c/o Maison des Passages
ou la carte bleue en ligne à https://souscription.npa2009.org/
Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant

 

Mise à jour le Mardi, 27 Février 2018 23:47
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros

Mise à jour le Vendredi, 26 Janvier 2018 08:53
 
Olivier Besancenot sur Foutou'art (meeting à Villeurbanne) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Jeudi, 04 Avril 2013 11:21

 

 

 

Foutou'art

Mise à jour le Lundi, 08 Juillet 2013 22:22