Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

 

 

la page facebook du NPA 69

 

 

L'hebdo du NPA

 

 

 

site national du NPA

 

 

collectif 69 pour un audit citoyen de la dette


Collectif de Vigilance 69
contre l'extrême-droite


 

collectif de soutien
au peuple palestinien

 

 

Identification



 

 

 

 

 

Initiatives NPA
"Nos vies valent plus que leurs profits" meeting NPA en ligne mercredi 1er avril PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Lundi, 30 Mars 2020 20:52

Avec Philippe Poutou, Christine Poupin, Olivier Besancenot,

des militantEs du monde du travail

et des anticapitalistes d'Italie, de l'État espagnol et d'Algérie.


Meeting en ligne en Facebook live, en Twitter live et sur YouTube

mercredi 1er avril à partir de 19h

(pensez à le partager sur votre propre compte mercredi)


Événement Facebook :

https://www.facebook.com/events/510359512989840

Mise à jour le Lundi, 30 Mars 2020 20:53
 
Contre le coronavirus et le capitalisme, organisons la solidarité ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mercredi, 25 Mars 2020 21:50

Le Parlement a adopté, dans la nuit de samedi à dimanche, le projet de loi d’urgence sanitaire. Cette loi indigente quant aux mesures élémentaires de santé publique n’est en réalité qu’un prétexte pour continuer le démantèlement du code du travail et exposer des milliers de travailleurEs à un danger mortel pour garantir les profits.

Un crime sanitaire prémédité

Le gouvernement voudrait nous faire croire que nous serions entrés en guerre contre un « ennemi invisible ». Mais les causes qui ont permis la propagation du CoVid-19 sont, elles, bien identifiables. Le gouvernement Macron, tout comme ses prédécesseurs depuis des décennies, a multiplié les politiques d’austérité, faisant des services publics des variables d’ajustement économique, en sacrifiant moyens matériels et humains sur l’autel des réductions budgétaires.
Les raisons du confinement sont donc davantage à chercher dans la vacuité du système de santé public, devenu incapable d’absorber le nombre croissant de malades, de les soigner dignement. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, assume dans cette logique que le tri des patientEs est une option qu’il ne faut pas exclure.

Une crise sanitaire sur fond de guerre de classe

Contrairement aux déclarations hypocrites d’Emmanuel Macron sur l’éloge de l’État providence, la remise en cause du libéralisme ou encore les nationalisations préconisées par le Medef, la crise du coronavirus a considérablement intensifié la guerre de classe contre les milieux populaires. Édouard Philippe a d’ailleurs précisé qu’il était hors de question d’interdire les licenciements, et la loi d’urgence sanitaire va laisser les mains libres au patronat pour organiser à sa guise le temps de travail. L’article 7 autorise le gouvernement à légiférer par ordonnances pendant trois mois « en matière de droit du travail, de droit de la sécurité sociale et de droit de la fonction publique ».
Les activités économiques et industrielles non essentielles sont maintenues et les intérimaires sont aujourd’hui en première ligne...

Mise à jour le Mercredi, 25 Mars 2020 21:51
Lire la suite...
 
Comprendre les mécanismes de l’exploitation capitaliste : soirée débat jeudi 12 mars à 20h PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 10 Mars 2020 05:56

La richesse et la puissance des uns est un prélèvement sur le travail des autres : salaire et profit, travail et capital. Cette opposition fondatrice est la source du conflit irréductible qui divise et brutalise la société.
Le capitalisme remodèle et exacerbe les oppressions plus anciennes (de genre, nationales, « de race » etc.) Les inégalités et les divisions sociales renforcent son pouvoir et ses profits. Exploitation et oppressions se combinent quand les bas salaires et la précarité des opprimés font baisser le « coût du travail », quand les dominations nationales permettent le pillage ou l’échange inégal.

Le capitalisme détruit la nature pour alimenter le flux sans cesse croissant des marchandises.
Afin de fonder la légitimité de nos luttes et l’objectif de transformation sociale, nous examinerons les mécanismes de l’économie capitaliste : le travail comme marchandise, la monnaie comme mesure de toutes choses, l’accumulation et la croissance comme seule possibilité.

Qu’est-ce que : la marchandise, la monnaie, la force de travail, la valeur, les diverses formes et les métamorphoses du capital, le profit dans tous ses états.
Par la critique de l’existant, nous mettrons en perspective la possibilité d’un monde dans lequel la monnaie ne serait plus la mesure de toute chose, le travail ne serait pas un marché (ni le travailleur une marchandise), où les choix productifs ne seraient plus mesurés par la rentabilité. Un projet socialiste pour l’humanité.

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer


Mise à jour le Dimanche, 22 Mars 2020 18:40
 
Gagner contre Macron et son monde, reconstruire une perspective anticapitaliste et révolutionnaire PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Jeudi, 06 Février 2020 07:11

Soirée débat organisée par le NPA mardi 11 février à 19h30

Après deux mois de mobilisation et de grève contre la réforme des retraites, comment continuer pour gagner ? La détermination et la solidarité restent entières, pourtant force est de constater que la construction du rapport de force bute sur la difficulté à y faire entrer des millions de travailleur.se.s et la généralisation de la grève. Comment généraliser la contestation et les cadres interprofessionnels ? Les actions de blocages peuvent-elles permettre de gagner ?

Les cadres démocratiques (AG, comité de lutte, de grève, coordination, etc.) sont loin d’être une évidence pour beaucoup de travailleur.se.s ou de jeunes qui connaissent leur première grande mobilisation. Pourtant, ceux-ci sont nécessaires pour structurer la lutte et que chacun.e puisse s’en emparer. Quel cadre d’auto-organisation construire et comment convaincre de leur nécessité ?

Pour nous, cette mobilisation inédite est l’occasion de remettre sur le devant de la scène la nécessité d’une perspective politique anticapitaliste et révolutionnaire pour construire une autre société égalitaire, démocratique et écologique : comment relier les résistances quotidiennes de notre camp social avec la perspective d’une rupture révolutionnaire ? C’est ce que nous proposons aujourd’hui de mettre en débat.  

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer


Mise à jour le Vendredi, 13 Mars 2020 08:45
 
Soirée débat sur la gratuité lundi 13 janvier à 20h PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Vendredi, 03 Janvier 2020 19:05

pour faire régresser l’argent, pour construire le socialisme, pour abolir le salariat...
La gratuité ou la quasi gratuité est une expérience largement partagée :
Les trottoirs, les routes départementales, l’école primaire, 70 % du prix des transports urbains etc.. Les moyens affectés en France à la part gratuite de l’enseignement et de la santé correspondent à 1/ 3 de la richesse totale utilisée par une personne qui aurait le salaire médian (1700 € net).
Il ne s’agit pas de cadeaux faits par un État bienveillant, mais d’acquis de nos luttes : la situation au Chili, aux USA, et de manière moins radicale en Grande Bretagne nous montre qu’il pourrait en être autrement. Macron ne dit pas autre chose.
La frontière entre gratuité et paiement peut se concevoir comme une ligne de front entre le capital et les travailleurs.

Les trottoirs sont gratuits : nous voulons les transports gratuits (et plus que ça) !
L’extension de la gratuité (celle des transports en commun est d’actualité) serait un point d’appui pour une contre offensive. Ainsi, nous pourrions revendiquer les transports locaux gratuits, la consommation de base en électricité et en eau, une sécurité sociale unifiée (sans mutuelles) et universelle qui couvre tous les frais de santé sans paiement, une part de l’alimentation en libre accès …
Comme pour les salaires et les droits sociaux, nous n’attendrons pas le socialisme pour revendiquer et améliorer l’espace de la gratuité.
Abolir l’argent par la gratuité
Dans une société socialiste, la gratuité ne serait pas seulement en expansion, mais elle redéfinirait les fondements de l’économie : il ne serait pas nécessaire de passer par la case argent pour gérer les biens et les services. C’est donc autre chose que le revenu universel ou le salaire à vie (complément ? alternative?) : en effet, ces deux notions généralisent l’utilisation de l’argent alors que la gratuité tend vers son abolition ou du moins sa régression.

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

Mise à jour le Mercredi, 12 Février 2020 18:05
 
SOUSCRIPTION 2019 : SOUTENEZ LE NPA ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Dimanche, 29 Décembre 2019 18:38

Les luttes ne connaissent pas de trêve pour Noël cette année. Et même si ce n'est pas facile pour certains grévistes et leur porte monnaie, c'est une bonne chose dans notre combat contre Macron et son monde. Le NPA a été de tous les combats en 2019 et le sera de nouveau en 2020. Alors pensez aussi à nous !

Pour contrer l’offensive anti-sociale, liberticide et anti-écologique portée par Macron, que ce soit dans la rue, sur les lieux de vie, de travail et d’étude, notre camp social a besoin d’unité, de radicalité, de démocratie, d’un projet et d’une stratégie, et de s’organiser.
Le NPA veut y contribuer en tant que parti politique, dans la rue et dans les urnes. Vos dons ont leur importance pour nous permettre de développer nos activités au service de notre camp social, pour construire une société sans exploitation et sans oppression. Aidez-nous !

Deux moyens de paiement: le chèque à l’ordre de «NPA souscription» et la carte bleue en ligne à www.npa2009.org/souscription
Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable
Une seule limite de datation et d’envoi de vos chèques: avant le 31 décembre 2019 à minuit. Si votre adresse n’est pas celle mentionnée sur le chèque, précisez-le pour que le reçu fiscal arrive à bon port.

Mise à jour le Jeudi, 09 Janvier 2020 21:11
 
Mercredi 6 nov, soirée débat sur l'apport des différents courants féministes et enjeux d'aujourd'hui PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 15 Octobre 2019 08:19

A l’heure où le féminisme connaît un nouveau développement, il est intéressant de comprendre ses différents courants et leur évolution :
car accumuler les expériences du mouvement féministe, tirer le bilan des erreurs, notamment celles des illusions réformistes, mais aussi celles des postures radicales, est nécessaire pour construire un mouvement de masse en capacité de changer la société.  
Soirée débat organisée par le NPA mercredi 6 novembre à 20h

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

Mise à jour le Mardi, 26 Novembre 2019 10:18
 
Soirée formation Retraite à points : vers point de retraite ? lundi 16 septembre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 10 Septembre 2019 21:01

tableau extrait de l'article "Ces chiffres que le gouvernement ne donne pas" à trouver sur https://reformedesretraites.fr/

 

Pour y voir plus clair, pour présenter ses propositions, le NPA fait le point sur la réforme et les retraites :

Répartition, régimes spéciaux, complémentaire, capitalisation, cotisation, âge pivot, démographie, vieillissement, pension de réversion...

Et dès le 24 septembre, nous luttons pour ne pas laisser Macron marquer de point !

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

Mise à jour le Vendredi, 18 Octobre 2019 09:41
 
Soirée de convergence des luttes vendredi 14 juin à 19h PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 11 Juin 2019 06:42

Depuis six mois, la colère gronde dans le pays. Ce qu’ont démontré les gilets jaunes, c’est bien que la combativité ne manque pas. Bien au contraire les luttes sont nombreuses.
Dans la poste, depuis le début de l’année, des grèves se succèdent contre les restructurations et les licenciements. Dans les Hauts de Seine, les postier-es entament leur 15 ème mois de grève !
Dans les hôpitaux, les soignant-es sont excédé-es par le manque de moyens et la surcharge de travail qui a pour conséquences des soins bâclés pour les patients. Contre cela, ce ne sont pas moins de 70 services dans différents hôpitaux qui sont en grève dans toute la France, notamment à Lyon avec le service des urgences de la Croix Rousse, de Saint Joseph…
Dans la fonction publique, les enseignant-es font face à la réforme Blanquer, une réforme qui vise à restreindre l’accès à l’éducation pour toutes et tous, à réduire les effectifs enseignants, à dégrader les conditions de travail des profs et d’études des élèves de la maternelle à la fac.
De plus, de nombreuses grèves se déclenchent sous le ras le bol des salarié-es: localement, ce sont les salarié-es du Grand Lyon, de Pizzorno, de Cogepart, de JST qui se sont mis en grève pour des augmentations de salaires et de meilleures conditions de travail.

Cette soirée, à l'initiative du NPA, vise à la rencontre des salarié-es en lutte en partant d’un constat simple: ce sont les mêmes qui nous attaquent, c’est ensemble qu’il faut contre-attaquer. Il faut créer des liens de solidarités dès à présent car ces liens seront utiles pour nos luttes de demain.
Pour cela la parole sera donnée aux grévistes et anciens grévistes qui nous expliqueront leurs combats.
Interventions de grévistes suivies d'un débat
Soirée conviviale avec repas à prix libre

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer

Mise à jour le Samedi, 07 Septembre 2019 09:47
 
Film débat « Nous vengerons nos pères » jeudi 6 juin à 20h PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Dimanche, 02 Juin 2019 15:58

Ce documentaire retrace le parcours de jeunes hommes et femmes qui découvrent l’engagement militant à la fin des années 1960. Issu.e.s de familles d’origines juives, ces militant.e.s sont viscéralement antifascistes et s’engagent pleinement dans la solidarité internationaliste aux côtés du peuple Vietnamien. C’est au travers de ces engagements qu’ils et elles deviennent par la suite des militant.e.s de la Ligue communiste révolutionnaire. Certain.e.s y restent quelques années, d’autres sont encore aujourd’hui au NPA.

Ce documentaire permet de mieux comprendre et connaître l’histoire de cette génération convaincue de l’imminence de la révolution. Elle est un fragment de notre courant politique, celui du NPA, qui demeure encore aujourd’hui profondément antifasciste et internationaliste.
Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer


Mise à jour le Jeudi, 13 Juin 2019 08:40
 
Européennes : attention, danger ! Des mobilisations à amplifier, une perspective à construire PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Dimanche, 26 Mai 2019 20:57

Européennes : attention, danger ! Des mobilisations à amplifier, une perspective anticapitaliste à construire

Les vents mauvais continuent de souffler sur l’Europe. Sur les braises d’une Union européenne faite pour les banques et par les barbelés, l’extrême droite engrange le fruit des colères légitimes pour les dévoyer sur le terrain du racisme et de la lutte du touTEs contre touTEs. L’opération de Macron - transformer l’élection en plébiscite pour sa politique, celle là-même qui est contestée depuis six mois dans la rue et sur les rond-points - a échoué : ce scrutin est devenu un référendum anti-Macron au seul profit du Rassemblement national, que Macron et LREM ont désigné durant la campagne comme leur seul adversaire, au sein d’une alternative mortifère.
Le Pen et Macron, les deux meilleurs ennemis ont fait cavalier seul dans les urnes sur le dos des intérêts du monde du travail, de la très grande majorité de la population. Arrivé en tête le 26 mai, le danger du RN, notre pire ennemi, est donc lourd. D’autant plus dans un tableau où les forces de gauche sont historiquement faibles. Si EELV a pu profiter notamment des préoccupations écologiques grandissantes et des mobilisations pour la justice climatique pour engranger des voix, le faible score des autres composantes de la gauche - quels que soient leur histoire et leur programme - est un signal adressée à touTEs.


Plus que jamais, l’heure est à la construction des résistances, à travailler à leur convergence. Les votes ne nous protègent pas des injustices sociales, de la casse des services publics, du racisme et de la xénophobie, du réchauffement climatique, nous en avons encore la preuve ce soir. Sur les lieux de travail et d’étude, sur les ronds-points, nous devons nous organiser, débattre de comment, ensemble, notre camp social peut reprendre la main et remporter des victoires sur nos revendications. Les résultats de ce soir, s’ils sonnent comme un avertissement, ne font pas disparaître les luttes de ces derniers mois qui doivent continuer.
Ces résultats montrent aussi que les petits calculs boutiquiers ne peuvent plus être de mise. Personne ne peut prétendre représenter à lui seul un quelconque rassemblement, une quelconque expression populaire des intérêts de la majorité. Il y a urgence à tracer une perspective d’émancipation, révolutionnaire, à regrouper les forces de l’anticapitalisme, à reconstruire une représentation politique pour les exploitéEs.
Contre les ennemis du monde du travail, meilleurs amis du capital, le combat continue.


Mise à jour le Vendredi, 30 Août 2019 20:29
 
Soirée formation du NPA sur le climat lundi 6 mai à 20h PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mardi, 30 Avril 2019 08:03

Si la question du climat avait semblé se faire discrète en France depuis la fin de la COP 21, la publication du rapport spécial du GIEC qui alerte sur les conséquences d'un réchauffement de 2°, mais surtout l'amplification ininterrompue des mobilisations écologistes viennent changer la donne. Ces dernières prennent désormais un caractère massif (marche pour le climat,  grèves de jeunes, …) et débordent les cadres habituellement « minorisants » imposés par les organisations environnementalistes.

Ces mobilisations arrivent car l'avenir est plus qu'inquiétant. Montée des eaux plus rapide que prévue, accélération de la sixième extinction de masse, baisse des rendements agricoles particulièrement exacerbée dans les pays du Sud, augmentation de la fréquence et de la gravité des vagues de chaleur, des cyclones et des pluies destructrices... A ces phénomènes s'ajoutent les bouleversements sociaux qu'ils entraînent (compétition accrue des impérialismes pour le contrôle des ressources, déplacements massifs de populations, financiarisation de la nature, dérive autoritaire des États, etc.) mais aussi la possibilité d'une réaction en chaîne aux effets catastrophiques (scénario connu sous le nom de planète étuve).
Pour avoir une chance de maintenir le réchauffement sous 1,5 °C, il faut réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, or ceux-ci ne cessent d'augmenter. Nous devons prendre la mesure de l'urgence qui s'impose à nous pour agir en conséquence.

Cette formation se donne donc comme premier objectif de caractériser et comprendre le basculement, ses causes et ses effets, mais également de discuter des réponses apportées par la classe dirigeante à la crise écologique, pour pouvoir, à notre tour, apporter les nôtres.
Le basculement climatique est un phénomène total, l'appréhender correctement nécessite une approche globale croisant les sciences naturelles, l'économie et évidemment l'étude des rapports sociaux et de classe. Oublier un des aspects de l'analyse ne peut conduire qu'à une impasse, à l'exemple de ceux qui considèrent le problème comme simplement technologique, ou de ceux qui voient dans les lois économiques l'annonce d'une catastrophe inévitable.
Le second enjeu de la formation sera d'ouvrir la discussion sur notre intervention au sein des mobilisations écologistes et l'élaboration d'un programme écologiste qui réponde aux enjeux de la crise sociale et écologique.

Réunion sur invitation, contactez les militantEs du NPA ou son Equipe Départementale de Direction pour y participer


Mise à jour le Dimanche, 02 Juin 2019 16:01
 
C’est le moment de soutenir le NPA ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par flo   
Lundi, 25 Décembre 2017 18:49

Cette année encore, la souscription sera vitale pour nos finances. Pas de dépenses courantes 2018 sans souscription 2017, sans parler du reste... Nous ne pouvons compter que sur les cotisations et les dons pour imprimer nos tracts, affiches et autocollants, payer le déplacement des militants dans le cadre d'activités internes ou externes, rémunérer nos quelques permanents, payer nos locaux, participer aux échéances unitaires, etc.
Quelque soit la forme ou le front de vos luttes quotidiennes, nous serons tous d'accord sur un point : Macron est le gendre idéal de sa classe. Tout son projet n'est qu'approfondissement et potentiel aboutissement d'une réaction néo-libérale désormais aussi vieille que lui. Régression sociale avec la remise en cause de plus d'un siècle de luttes sociales : destruction du code du travail et du principe même de sécurité sociale. Régression démocratique avec le retour au sources d'une Ve République épanouie : l'Etat fort.
Deux régressions, deux fronts inséparables pour gagner une guerre de classe dont les effets sont connus : explosion des inégalités et des discriminations, décomposition politique et sociale, déréliction climatique et écologique. Sans riposte d'ampleur, nous le savons, la réaction ne s'arrêtera pas là. De leur point de vue, il y a encore beaucoup à détruire. C'est dire le défi qui nous attend. Mais rien n'est terminé, rien n'est perdu. Pour cela, dans la rue, sur les lieux de vie, de travail et d'étude, il faudra à notre camp social de l'unité, de la radicalité, de la démocratie, des masses en mouvements, de l'auto-organisation, un projet et une stratégie, mais aussi des organisations syndicales... et politiques. Et c'est là que le NPA peut jouer son rôle. Alors soutenez-nous ! 300 000€ pour le NPA !

faîtes un don !

2 moyens de paiement : le chèque à l'ordre de «NPA souscription» à envoyer au NPA c/o Maison des Passages
ou la carte bleue en ligne à https://souscription.npa2009.org/
Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant

 

Mise à jour le Mardi, 27 Février 2018 23:47
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par NPA   
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros

Mise à jour le Vendredi, 26 Janvier 2018 08:53
 
Olivier Besancenot sur Foutou'art (meeting à Villeurbanne) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Jeudi, 04 Avril 2013 11:21

 

 

 

Foutou'art

Mise à jour le Lundi, 08 Juillet 2013 22:22