Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Rassemblement des fiertés samedi 24 octobre à 13h place Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Divers
Mardi, 20 Octobre 2020 19:19

à l’appel du Collectif fiertés en lutte de Lyon :
« Après avoir été annulée en juin dernier, la Marche des Fiertés lyonnaise prend exceptionnellement ce 24 octobre la forme d’un rassemblement. Nous vous retrouverons, aux côtés de militant·e·s, d’associations communautaires et d’artistes pour porter haut nos Fiertés (tout en respectant les mesures sanitaires !) La jauge sur la place Bellecour sera limitée à 1 000 personnes, les entrées et sorties seront assurées par l’organisation. »

Le gouvernement Macron a voulu afficher un visage gay friendly. Mais qu’attendre d’un gouvernement peuplé d’homophobes, comme les anciens de LR ou de l’UMP, qui se sont opposés à la PMA et au mariage pour tou·te·s dès 2012…

Le rapport de l’année 2019 de SOS Homophobie fait état d’une augmentation de 26 % de témoignages de LGBTIphobies, avec une augmentation alarmante de nombres d’agressions physiques. 70 % des cas concernent des coups et des blessures et 13 % des agressions sexuelles et des viols. Le nombre des agressions physiques rapportées par des personnes trans a doublé avec une augmentation de 130 % ! La PMA, nous devrons l’arracher par la lutte.

Face à cette situation, une seule solution : s’organiser ! Nous voulons, dès maintenant :...

Lire la suite...
 
Rassemblement dimanche 18 octobre à 15h à Bellecour à la mémoire de l'enseignant décapité PDF Imprimer Envoyer
Divers
Samedi, 17 Octobre 2020 16:02

Organisé par CGT, SNES-FSU, SNUEP-FSU, FO, SUD, SNALC, CFDT...
Parmi les communiqués, voici celui de la FSU :
"La FSU a appris avec effroi l'attentat dont a été victime un professeur d'histoire du collège de Conflans St Honorine. La FSU exprime son soutien à sa famille, ses proches et les personnels du collège. Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier, en cours d'EMC, enseignement moral et civique destiné à échanger et débattre afin d'éveiller l'esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, cours qu'il faisait depuis des années, dans le respect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

C'est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est profondément atteinte et endeuillée, et au-delà l'ensemble de la société. L’assassinat lâche et abject d’un enseignant porte aussi attaque à des principes fondamentaux de la république comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité.
La FSU demande que tout le soutien nécessaire soit apporté aux personnels et au service public d’éducation. Elle demande que chacun s'abstienne de toute instrumentalisation politique. Elle refusera toute stigmatisation des musulmans. Elle ne lâchera rien sur la nécessité d'apporter partout, pour tous, l'instruction, la raison, la réflexion et tout ce qui permet de construire l'autonomie de jugement.
La FSU appelle d’ores et déjà à des rassemblements unitaires à Paris demain, dimanche 18 octobre 2020, à 15h00 place de la République et partout en France."


 
Marchons le 17 octobre avec les sans-papiers PDF Imprimer Envoyer
Divers
Mercredi, 14 Octobre 2020 09:11
Samedi 17 octobre, les marcheuses, marcheurs et soutiens de la Marche nationale des sans-papiers se retrouveront à Paris pour manifester vers l’Élysée pour :
- LA RÉGULARISATION DES SANS-PAPIERS
- UN LOGEMENT POUR TOUTES ET TOUS
- LA FERMETURE DES CENTRES DE RÉTENTION ADMINISTRATIVE
Le Collectif 69 des Sans Paiers organise un Aller-retour en bus, dans la journée du samedi 17 octobre :
Prix libre. Cagnotte en ligne : https://www.cotizup.com/marche-csp69
tout soutien financier est bienvenu !
contact : Page Facebook & Messenger : Collectif des sans-papiers Lyon
Mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Appel au 09.60.00.15.06

La vague de mobilisation internationale sans précédent portée par la jeunesse contre les brutalités policières et le racisme, mais également contre les violences sexistes, nous montre le chemin. Ces luttes sont celles de notre camp, de notre classe. Contre leur « séparatisme » social, nous devons lutter ensemble : pour l’emploi avec l’interdiction des licenciements et des suppressions de poste, pour des services publics gratuits et accessibles à touTEs, contre la précarité de nos vies, pour l’égalité !
Les sans-papiers sont au premier rang de celles et ceux qui subissent divisions et attaques, ayant pourtant été bien souvent en « première ligne » durant le confinement. Ils et elles ont également été parmi les premierEs à se mobiliser à nouveau pour leurs droits en mai et juin dernier. Il est essentiel d’être le plus nombreux possible à marcher et manifester à leur côté le samedi 17 octobre à Paris en direction des vrais « séparatistes », ceux de l’Élysée.


 
Manif jeudi 15 octobre pour des embauches et la réouverture de lits dans les hôpitaux PDF Imprimer Envoyer
Service public
Dimanche, 11 Octobre 2020 15:36

Dans le cadre de la journée nationale d'action unitaire, appel CFDT, CGT et SUD à la grève des personnels de la Santé et de l’Action Sociale et à manifester le 15 octobre à 14h00 devant l’ADAPEI (75 cours Albert Thomas à Lyon 3ème) pour aller jusqu’à préfecture où une délégation sera reçue.

Pour le NPA, contre le gouvernement et le patronat, il faut imposer un bouclier social et sanitaire !

Politique sanitaire catastrophique, licenciements et suppressions de postes en masse :gouvernement et patronat nous conduisent droit dans le mur. Seules nos mobilisations, notre capacité à les faire converger, peuvent empêcher l’aggravation de la situation.

Une catastrophe sanitaire annoncée...

Lire la suite...
 
Coopérative d’intérêt collectif pour une distribution pluraliste de la presse PDF Imprimer Envoyer
Entreprises
Dimanche, 27 Septembre 2020 08:02

Les anciens salariéEs de la SAD de Vénissieux continuent leur lutte pour le maintien de l’emploi et la distribution pluraliste de la presse. Voir :

- les articles précédents du site du NPA 69

- leur « Courrier au Ministre de la Culture et aux acteurs de la distribution de la presse » à télécharger

- le communiqué du syndicat des journalistes CGT concernant le « plan de soutien à la presse » annoncé par le gouvernement : « Plan de soutien à la presse » : de l’argent pour licencier ? À retrouver sur le site d’Acrimed (association de crtique des médias) : https://www.acrimed.org/Plan-de-soutien-a-la-presse-de-l-argent-pour

 

 
Manif pour la marche des sans papiers samedi 3 octobre à 14h30 Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Divers
Vendredi, 25 Septembre 2020 18:45

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTEs !

Acte 3 des Sans-Papiers : De toutes les villes, de tous les foyers et de tous les quartiers, On marche vers l’Elysée !

Acte 1 : Le 30 mai des milliers de Sans-Papiers et de soutiens ont bravé l’interdiction de manifester à Paris et dans plusieurs autres villes. Dans les jours et les semaines qui ont suivi des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le racisme et les violences policières.

Acte 2 : Le 20 juin des dizaines de milliers de Sans-Papiers et soutiens ont manifesté à Paris, Marseille, Lyon, Lille, Rennes, Montpellier, Strasbourg et dans de nombreuses autres villes. Mais Macron n’a eu aucun mot pour les « premierEs de corvée », aucun mot pour les Sans-Papiers, exploitéEs dans les pires des conditions ou perdant leur emploi sans chômage partiel, retenuEs dans les CRA, vivant à la rue ou dans des hébergements souvent précaires et insalubres. Aucun mot pour les jeunes migrantEs isoléEs. Il n’a eu aucun mot contre le racisme, aucun mot pour les victimes des violences policières. Nous disons qu’une société qui refuse l’égalité des droits aux prétextes de la nationalité, l’origine, la couleur de peau sera de plus en plus gangrénée par le racisme et les violences d’Etat. Nous disons qu’une société qui accepte l’inégalité des droits, la surexploitation, la répression, l’enfermement, l’expulsion des Sans-Papiers au nom de la crise, sera désarmée face à toutes les attaques sociales.

Alors nous organisons l’Acte 3 des Sans-Papiers. En septembre des Sans-Papiers et des soutiens partiront de Marseille, de Rennes, de Toulouse, de Lille, de Strasbourg, Montpellier, Bayonne, Grenoble, Le Havre… de tous nos quartiers, de toutes nos communes et traverseront le pays. Ces marches convergeront le 17 octobre à Paris pour aller vers l’Elysée...

Lire la suite...
 
Les salariéEs de Cevital, en lutte en Algérie, ont besoin de notre soutien PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Dimanche, 20 Septembre 2020 15:32

En 2015 fermait l’usine Cenntro de Lyon 7ème, ex CIAPEM. Dans cette usine, qui employa plus de 2 000 salariéEs dans les années 1980, étaient fabriqués les lave-linge à chargement par le dessus pour les marques Brandt, Vedette et autres. La production fut délocalisée en Pologne ; puis en Algérie, lors de la reprise du Groupe Brandt par la multinationale Cevital. En France, il ne reste que 2 usines et quelques centres administratifs et techniques de l’ancien Groupe Thomson, dont un à Bron. C’est donc avec cet intérêt particulier que nous nous intéressons au sort des salariéEs algériens du groupe Cevital :

extraits d’un article du Parti Socialiste des Travailleurs (Algérie) :
« Il y a trois mois, la direction de Numilog, filiale de CEVITAL a licencié abusivement trois travailleurs pour avoir participé à l’installation d’une section syndicale. Déclenchant par là un conflit social qui allait défrayer la chronique et retentir sur tout le territoire algérien et même au-delà. Pour punir les travailleurs de s’être solidarisés avec leurs collègues, l’employeur ferme tout simplement l’entreprise et licencient les 196 travailleurs grévistes.
Se croyant être au-dessus des lois, l’employeur ignore les mises en demeure et les rappels à l’ordre de l’inspection du travail et refuse d’appliquer les décisions de la justice lui ordonnant la réintégration des travailleurs licenciés, l’ouverture de l’entreprise et la reconnaissance du syndicat.
Trois mois durant, alors que le représentant emblématique de l’oligarchie civile algérienne croyait les réduire au silence et les soumettre en leur coupant brusquement les vivres, ces travailleurs ont continué la lutte.  A Samha Brandt Sétif, l’autre filiale de Cevital où des centaines de travailleurs sont licenciés abusivement, ils s’organisent aussi pour combattre la terreur patronale et faire réintégrer leurs collègues. »...

Lire la suite...
 
Contre le « délit de solidarité », rassemblement devant le tribunal mercredi 23 septembre PDF Imprimer Envoyer
Divers
Mercredi, 16 Septembre 2020 07:47

à partir de 13h devant la Cour d’appel Quai Romain Roland M° Vieux-Lyon
Le 13 mai, Cédri Herrou a été "renvoyé de toutes les poursuites" par la Cour d'appel de Lyon. Obtenons la même chose pour P. Alain Mannoni !

« Réfugié.e.s, migrant.e.s, vous êtes les bienvenu.e.s !

Soutien à Pierre-Alain Mannoni, (ingénieur de l'université Nice)
Rassemblement mercredi 23 septembre à partir de 13h devant la Cour d’appel Quai Romain Roland M° Vieux-Lyon
5e audience en 4 ans pour Délit de Solidarité : La solidarité n’est pas un délit !

Message de Pierre Alain Mannoni : « L’aide aux migrants - Ma folle épopée judiciaire
En 2016, dans le froid de la montagne des Alpes-Maritimes, en pleine nuit, j’ai rencontré 3 jeunes femmes qui étaient gravement blessées. Elles avaient fui la dictature d’Érythrée, elles étaient passées par les marchés aux esclaves de la Lybie et s’étaient perdues sur une route près de chez moi. Je les ai emmenées dans ma voiture pour les mettre à l’abri et qu’elles reçoivent des soins. On nous a arrêtés  au péage et mis des menottes parce qu’elles n’avaient pas les bons papiers.
Depuis des années ces dérives graves de l’État sont portées devant les juridictions par des associations ou des citoyens isolés. D’ailleurs cette année  :...

Lire la suite...
 
C’est le moment de reprendre l’initiative ! Journée nationale de grève jeudi 17 septembre PDF Imprimer Envoyer
Entreprises
Dimanche, 13 Septembre 2020 21:03

L’Intersyndicale 69 appelle à une manif à 11h30 à partir de la Manufacture des tabacs (Lyon 8ème, métro Sans Souci)

Pas un jour ne passe sans que de nouveaux plans de licenciements soient annoncés. Et la liste des entreprises qui utilisent la crise sanitaire pour couper dans leurs effectifs n’en finit plus de s’allonger : General Electric, Airbus, JTekt, Renault, Nokia, Camaïeu… OuvrierEs, employéEs, ingénieurEs, tout le monde est aujourd’hui menacé de perdre son emploi !

100 milliards pour les patrons…

En effet, les 100 milliards mis sur la table par le gouvernement ne sont pas là pour « sauver » des emplois, augmenter les salaires ou développer les services publics. Ils se répartissent notamment entre des prêts avantageux faits aux entreprises garantis par l’État et des exonérations de charges. Ce plan de relance n’a en réalité qu’une fonctionnalité : maintenir les profits malgré la plus grave crise économique depuis 1929.
Macron et son gouvernement veulent nous faire croire qu’en faisant des cadeaux aux entrepreneurs, cela va relancer l’économie et au total profiter à toute la population. Mais c’est bien l’inverse qui va se passer : les 100 milliards d’euros distribués le sont sans conditions, et les capitalistes vont donc s’en servir pour placer cette manne sur les marchés financiers tout en continuant à supprimer des emplois.

Et rien pour l’hôpital public !

La remontée du nombre de malades du coronavirus dans les hôpitaux laisse entrevoir la possibilité d’une seconde vague...

Lire la suite...
 
TOUR DE FRANCE 2020 : NE ROULEZ PAS POUR L’APARTHEID ISRAELIEN ! PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Vendredi, 11 Septembre 2020 06:18

communiqué du Collectif 69 de soutien au peuple palestinien :

"Le tour de France fera étape à Lyon samedi 12 Septembre (en passant par la Duchère et la Croix-Rousse avant d’arriver dans le centre-ville) et repartira de Gerland le lendemain. L’équipe israélienne « Start-up Nation » sera sur la ligne de départ. Le milliardaire canadien Sylvan ADAMS compte blanchir la politique israélienne en présentant cette équipe comme soi-disant ouverte à la diversité et tolérante… (source : « Euro-Sport ») Ne nous y trompons pas ! Le gouvernement israélien espère ainsi détourner l’attention de sa politique, plus criminelle que jamais. En particulier, il a annoncé le 1° Juillet (avant d’hésiter face à la mobilisation internationale) l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation du droit international. Il s’agit là d’un vol flagrant des terres palestiniennes et d’une nouvelle vague du nettoyage ethnique, opéré par le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948. De plus Israël est l'objet d'une procédure devant la Cour Pénale internationale et la Procureure Fatou Bensouda a déclaré : « Je suis convaincue  que des crimes de guerre ont été commis, ou sont en train de l’être, en Cisjordanie (notamment à Jérusalem-Est ) et dans la bande de Gaza ».

Ce contexte rend d’autant plus urgente la campagne « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » (BDS) à l’appel de la société civile palestinienne,  ceci tant qu’Israël s’obstinera à bafouer le droit international et les principes universels des droits humains (à noter d’ailleurs que la Cour Européenne des Droits de l’Homme a récemment reconnu que le « BDS » relève de la liberté d'expression)

- Manifestons notre opposition à l’opération de blanchiment de l’apartheid israélien ! (notamment en accrochant à nos balcons des banderoles « Israël : apartheid ! tour de France 2020 complice ! »)

- Exigeons du gouvernement français et de l’Union Européenne qu’ils appliquent enfin des sanctions contre l’État d’Israël !

- Sans attendre, adoptons un geste simple : boycottons les produits provenant d’Israël ! voir https://www.bdsfrance.org/que-boycotter-4/ "

 
Non au rassemblement raciste du 12/09 devant le Palais de Justice PDF Imprimer Envoyer
Anti fascisme
Jeudi, 10 Septembre 2020 08:58

communiqué du Collectif pour la fermeture des locaux fascistes, qui regroupe des associations, syndicats et partis politiques, dont le NPA :

"La fachosphère lyonnaise (dont notamment Lyon Populaire - ex Bastion Social, et Génération Identitaire) organise un rassemblement "contre l'insécurité" à Lyon devant le Palais du Justice du Vieux Lyon le samedi 12 septembre à 14h.
Ce rassemblement, sur un thème ultra médiatisé ces derniers temps, est utilisé comme tremplin par ces groupuscules fascistes afin d'occuper la rue. Grâce au travail des collectifs luttant contre ces groupuscules, nombre de leurs actions ont été interdites ces dernières années.
Ce n'est pas le cas pour celle du 12 septembre où les fascistes avancent masqués mais nous ne sommes pas dupes.
La fachosphère utilise aujourd'hui des drames (mort d'Axelle) ou en invente ("agression" d'Augustin) pour pouvoir déverser sa haine sur les réseaux sociaux puis dans la rue le 12 septembre. Ils essaient même de généraliser la thématique du rassemblement « l’insécurité à Lyon » pour passer inaperçu mais il est très facile de retrouver leurs traces et leurs liens avec l’ultra droite sur les réseaux sociaux...

 

Lire la suite...
 
Die-in pour la libération du bateau de sauvetage en Méditerranée Ocean Viking samedi 29 aout a 18h PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Vendredi, 28 Août 2020 09:27

organisé par SOS MEDITERRANEE Place des Terreaux à Lyon
communiqué de SOS MEDITERRANEE :
« Cette action symbolique vise à alerter les citoyennes et citoyens sur la situation humanitaire dramatique en Méditerranée centrale et à demander la libération de l'Ocean Viking, actuellement détenu en Sicile par les autorités italiennes. Alors que chaque semaine des centaines de personnes continuent de traverser la Méditerranée au péril de leur vie, pour fuir la misère, les violences et l'“enfer libyen”, quasiment aucun navire humanitaire n'est actuellement présent en mer pour les secourir. 

Le 22 juillet 2020, après une inspection de 11 heures, les autorités italiennes ont placé en détention l'Ocean Viking, le navire-ambulance de SOS MEDITERRANEE. Derrière ce blocage se cache une manœuvre politique cynique : elle vise à stopper les activités de sauvetage des ONG, qui comblent pourtant le vide laissé par les Etats européens en Méditerranée centrale, l'axe migratoire le plus mortel au monde. Sans bateaux humanitaires pour secourir les naufragé.es, le nombre de mort.es aux portes de l'Europe augmentera encore cet été. »

SOS MEDITERRANEE  a également lancé une pétition pour demander aux autorités italiennes de libérer l'Ocean Viking. Plus de 100 000 citoyennes et citoyens européens l'ont déjà signée :
https://www.change.org/p/lib%C3%A9rez-l-ocean-viking-2


 
Les salariéEs de la FAMAR ont sauvé leur usine, mais que la moitié des emplois PDF Imprimer Envoyer
Entreprises
Samedi, 22 Août 2020 20:56

Communiqué de presse de la CGT :


« REPRISE DE L’USINE FAMAR de St Genis Laval


Le tribunal du commerce de Paris a désigné le Groupe BENTA Pharma Industries (Groupe libanais spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux) pour la reprise de la société FAMAR LYON en fixant un plan de redressement sur une durée de 5 ans.

Le Groupe BENTA ayant le souhait d’accéder au marché européen, va permettre la poursuite de l’exploitation de l’usine mais cette reprise se traduit par 124 licenciements sur les 240 salariés présents.

Les engagements pris par le groupe BENTA à la barre du tribunal fixe un plan d’investissement de 42 M€ avec la création de 268 emplois sur 6 ans (priorité de réembauche sur 36 mois pour les salariés devant faire l’objet d’un licenciement).

Les clients actuels (SANOFI, MERCK, MYLAN, ABBOTT, ASTELLAS, P&G…) peuvent éviter les licenciements en maintenant des productions sur le site. Nous interpellons une nouvelle fois l’ensemble des clients et des acteurs politiques sur l’importance stratégique de notre production et ses conséquences tant sur l’emploi que sur l’outil de production en France. Les donneurs d’ordres doivent maintenir les productions sur le site de FAMAR LYON plutôt que les délocaliser à l’étranger. Le site de St Genis Laval est à disposition pour répondre aux besoins sanitaires de milliers de patients en souffrance et, ainsi, satisfaire les intérêts de santé publique. »

lire l'interview du délégué syndical CGT en avril 2020

 
L'Université Lyon 1 intervient pour le retour de Tuna Altinel, universitaire retenu en Turquie PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Vendredi, 17 Juillet 2020 08:00

"En mai 2019, le mathématicien Tuna Altinel, maître de conférences à l’Institut Camille Jordan, était incarcéré en Turquie suite à sa signature en 2016 d’une pétition pour la paix. En janvier dernier, il était acquitté par le tribunal de Balkesir. La Présidence de l'Université Lyon 1 adresse aujourd'hui un courrier officiel aux juges turcs en charge de l'affaire, leur demandant solennellement de permettre à l'enseignant chercheur d’être reconnu non coupable des chefs d’inculpation retenus contre lui, afin qu'il rejoigne l'Université pour y exercer ses fonctions :
Mesdames et Messieurs les juges composant le Tribunal Régional de Bursa
Villeurbanne, le 26 mai 2020
Mesdames et Messieurs les juges,
Monsieur Tuna ALTINEL, qui est enseignant-chercheur depuis 1996 au sein de l’Université française «Claude Bernard Lyon 1», fait l’objet de poursuites pénales du fait de sa participation le 21 février 2019 à une réunion publique organisée à Villeurbanne par l’association « Amitiés Kurdes » de Lyon-Rhône-Alpes.
Il a été relaxé de ces chefs d’inculpation par le tribunal de Balikesir par une décision motivée publiée le 21 février 2020. Pourtant le Procureur a fait appel de cette décision devant vous.
Nous vous sollicitons pour bien vouloir prendre en considération les éléments suivants et entendre notre souhait de voir juger cette affaire le plus rapidement possible.

L’Université Lyon 1 rappelle que depuis bientôt plus d’un an, Monsieur ALTINEL, après avoir été incarcéré, est retenu en Turquie et que du fait de la confiscation de son passeport, il ne peut plus assurer ses fonctions d’enseignant-chercheur au sein de l’Université Claude-Bernard Lyon 1 et ce alors même...

Lire la suite...
 
Mardi 14 juillet : défilé manif pour les 1ères de corvée PDF Imprimer Envoyer
Divers
Samedi, 11 Juillet 2020 21:44
à 14h , devant l'hôpital E. Herriot (métro Grange Blanche)
"Notre 14 juillet ! Appel à un défilé-manifestation pour les “premiers de corvée” Au plus fort de la crise sanitaire qui a frappé notre pays, le Président Emmanuel Macron promettait de se « réinventer », notamment en questionnant notre modèle économique. Faire produire nos masques, nos tests, nos médicaments, nos aliments, nos vêtements dans de lointains pays, c’était absurde, disait-il. Pour notre santé, pour la planète. Il promettait également de questionner notre modèle social, de ne pas oublier celles et ceux sur qui le pays tient tout entier.
« Il faudra nous rappeler que notre pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. » Emmanuel Macron, 13 avril 2020 En pleine crise du coronavirus, le Président de la République promettait à ces femmes et à ces hommes de grands changements, de revaloriser leur métier, à toutes celles et tous ceux qui nous ont permis de continuer à vivre, malgré tout. Et aujourd’hui ? Rien, toujours rien. Pire, même. Les lits d’hôpitaux continuent d’être supprimés, les soignantes, femmes de ménage, éboueurs, caissières, routiers, pompiers, livreurs, toujours sous-payés, déconsidérées… Nous n’avons pas oublié. Le pays confiné. Eux, elles, sur le pont, à nous soigner, nous sauver, nous alimenter, nous sourire. Laisser les seuls marchés financiers décider « était une idée folle », disaient déjà nos dirigeants en 2008 lors de la crise financière. Et pourtant. 
4 milliards d’euros. C’est le montant des dividendes versés pendant la crise sanitaire Covid-19 aux actionnaires du géant pharmaceutique Sanofi, celui de l’ami du président, le PDG Serge Weinberg reçu dès 2017 à l’Élysée. Le pouvoir actuel veut « rebondir », « relancer  »… les mêmes mots qu’en 2008, pire qu’avant. Droit dans le mur écologique et social...
Lire la suite...
 
Rassemblement des sans papiers pour leur régularisation samedi 11 juillet PDF Imprimer Envoyer
Divers
Mardi, 07 Juillet 2020 10:10

à 14h30, métro Hôtel de Ville, Lyon 1er
« DES PAPIERS POUR TOUTES ET TOUS.
Nous sommes des familles et des personnes, résidant dans la métropole lyonnaise depuis plusieurs années ou récemment pour certains.
Bien que nos enfants soient scolarisés ici et que certain.e.s d’ entre nous travaillent, nous n’avons pas des papiers pour régulariser notre situation.

En conséquence nous n’avons pas accès au logement, à la protection sociale et à un contrat de travail régulier.
C’est pourquoi nous avons décidé de créer un Collectif de sans papier sur la Métro-pole de Lyon pour une régularisation inconditionnelle et pérenne pour nous et pour toutes les personnes concernées en France.
Nous appelons à faire converger tous les appels à la régularisation des Sans-papiers vers des initiatives communes.

La crise sanitaire actuelle touche très durement les foyers, les squats, les exilés à la rue : c'est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. Les sans-papiers n’ont bénéficié d’aucune aide de l’Etat, ni de chômage partiel, les mettant dans des difficultés à faire face aux dépenses quotidiennes notamment pour le payement des loyers.
À cela s'ajoutent la violence et l'angoisse dans les centres de rétention. C’est assez ! A l’heure où de partout dans le monde des millions de gens se lèvent pour qu’il n’y ait plus de personnes menacées par le racisme et l’injustice nous de-mandons la mise en place immédiate des mesures suivantes :

- Un titre de séjour permanent pour toutes et tous.
- Fermeture immédiate des Centres de rétention administrative (CRA)...

Lire la suite...
 
Solidarité avec la Palestine et sa résistance : MANIFESTATION samedi 4 juillet à 15h Bellecour PDF Imprimer Envoyer
Internationalisme
Samedi, 27 Juin 2020 15:20
À l’appel du Collectif 69 Palestine :
« Non à l’annexion des territoires palestiniens ! Non à l’asphyxie de tout un peuple !
Le gouvernement israélien de Netanyahou promet, avec le soutien de l’administration Trump et la passivité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international.

Ces déclarations annexionnistes de 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 53 ans, représentent un vol flagrant des terres palestiniennes et une nouvelle vague de nettoyage ethnique qu’opère le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948.

Ce régime ouvertement colonialiste et raciste se sent d’autant plus encouragé dans cette voie criminelle qu’avec une actualité mondiale, marquée notamment par l’épidémie de coronavirus et ses conséquences, il espère détourner l’attention de ses propres crimes contre le peuple palestinien.

C’est pourquoi le collectif 69 Palestine appelle à la MANIFESTATION samedi 4 juillet 2020 à 15h Place Bellecour à LYON pour affirmer...

Lire la suite...
 
Grève et manif des personnels de santé mardi 30 juin à 13h à Grange Blanche PDF Imprimer Envoyer
Service public
Samedi, 27 Juin 2020 14:57

Appel CGT, FO, SUD, CFTC, UNSA, Collectif Inter Hôpitaux et Collectif Inter Urgences :
« Assez de baratin, satisfaction de nos revendications !
Après la réussite de la journée de mobilisation du 16 juin, où nous étions entre 10 000 et 13 000 personnes avoir manifesté dans les rue de Lyon pour exiger plus de moyens pour la santé et l’action sociale, le gouvernement n’a toujours rien décrété de concret.
Le SEGUR n’est qu’une imposture et cela ce confirme de jour en jour. Il faut que le gouvernement mette les milliards sur la table. Il l’a fait sans hésiter pour de grandes entreprises privées, il doit le faire pour nous.
Après tous les mensonges du gouvernement les personnels de la santé, des EHPAD et de l’action sociale) ne se contenteront plus de belles promesses, de remerciements et encore moins de médailles !

Nous exigeons :
Une Revalorisation générale des salaires (300€ minimum pour tous et le dégel du point d’indice dans la Fonction Publique et dans les conventions collectives ..., reconnaissance des qualifications)
. Une Prime de 1500€ pour tous les salariés du public et du privé.
. Un plan de recrutement massif de personnels pour tout le secteur (hôpitaux, EHPAD, structures sociales et médico-sociales)
. L’arrêt de toutes les restructurations, fusions, fermetures d’établissements, de services et de lits et réouvertures de lits pour garantir l’égal accès aux soins, la proximité et l’égalité de la prise en charge pour la population sur tout le territoire
. Tout le matériel nécessaire pour nous protéger et prendre en charge correctement la population
. Une augmentation des budgets des établissements à hauteur des besoins
. Un plan de formation pluridisciplinaire
. Un dépistage pour tous les personnels (tests PCR et sérologiques)...

Lire la suite...
 
Rassemblement régional contre les licenciements jeudi 25 juin à Gerzat PDF Imprimer Envoyer
Entreprises
Mardi, 23 Juin 2020 07:47

Appel CGT Rhône Alpes et CFDT Métallurgie :


« Cette journée est l'occasion de mettre en lumière la désindustrialisation qui s'opère sur tout le territoire avec ses conséquences sur l'emploi et le financement des services publics. Le Puy de Dôme risque d'être particulièrement impacté des suites de la crise sanitaire et la bataille que mènent les ex-salarié-es de l'usine de Gerzat avec leurs organisations syndicales CGT et CFDT incarne le symbole d'une politique de relocalisation pour reconquérir une souveraineté économique et sanitaire.


C'est une occasion unique de rassembler largement de manière unitaire organisations syndicales, partis politiques et citoyen-nes qui souhaitent que les "jours d'après" ne soient plus comme avant.

11h00 Début du rassemblement
11h30 Prise de parole de l'Union Départementale CGT et de Philippe Martinez
11h45 Hommage à Yann Augras et intervention des salariés de GM&S sur leur projet de loi et leur combat
12h00 Prise de parole commune des syndicats de Luxfer / Air Liquide / Sabart Aerotech
12h15 Prise de parole des autres usines en plan de licenciement ou en difficulté (Michelin, ERAMET, MSD, Renault Trucks, Général Electric, Dietal, Constellium, HOP, etc...)...

Lire la suite...
 
Des milices fascistes dans les métros lyonnais PDF Imprimer Envoyer
Anti fascisme
Samedi, 20 Juin 2020 10:13

Le Collectif unitaire « fermons les locaux fascistes »* mène une campagne contre les milices qu’organise Génération Identitaire dans les TCL : soi disant pour la sécurité, en fait pour des visées racistes.

En rappelant les nuisances de ce groupuscule d’extrême-droite : - en février 2014, attaque au couteau de jeunes gens dans le Vieux Lyon - en juillet 2019, agression de supporters algériens sur les quais de Saône - préparation d’attentats terroristes et de la guerre civile (voir le reportage « Génération Hate », réalisé par un journaliste infiltré dans Génération Identitaire à Lille) - agressions de mouvements sociaux (de gilets jaunes ou contre la loi travail)

Il est urgent de nous organiser pour faire cesser les milices dans le métro !

Collectif « fermons les locaux fascistes » : Planning Familial, Collectif des fiertés en luttes, Solidaires, CNT, NPA, Jeune Garde, Union Communiste Libertaire, Parti de Gauche, Unité Communiste, France Insoumise, Jeunes Révolutionnaires, Eco Défense, ...

 
Soutien aux salariéEs de la SAD qui occupent leur entreprise à Vénissieux PDF Imprimer Envoyer
Entreprises
Dimanche, 14 Juin 2020 15:09

Pour soutenir leur lutte, n'hésitez pas à

- aller les voir : 1, rue Sentuc

- alimenter leur caisse de solidarité : https://www.helloasso.com/…/solidarite-sad-sg…/formulaires/1
- et signer leur pétition :https://jesoutienslasad.wesign.it/fr
Entretien avec Guillaume Dumoulin, délégué syndical central SGLCE-CGT à l’usine de Venissieux (Rhône) :
l’interview en vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=OvV_D8JL4aI

Est-ce que tu peux présenter ton entreprise et le travail que vous y faites ?
La SAD (Société d’agences de diffusion) est la filiale de Presstalis – le principal distributeur de presse en France – qui distribue l’intégralité de la presse quotidienne nationale et 60% des magazines. C’est un statut assez particulier qui est géré par la loi Bichet qui remonte à 1947 : c’est un statut coopératif, c’est-à-dire que les éditeurs sont regroupés en coopérative pour l’intérêt du pluralisme, afin que chaque titre puisse être distribué au même coût et partout sur le territoire. Cela donne un accès libre au réseau de distribution : qu’on ait des moyens financiers énormes ou pas, on peut accéder aux réseaux aux mêmes tarifs. C’était l’esprit de la loi Bichet au départ, loi qui a été modifiée en 2019 par Macron, conduisant – ça ne fait pas de doute – au délitement du réseau puisque le but était de libéraliser au maximum le secteur.
On livre à des destinations où on sait qu’on ne gagnera pas d’argent – voire qu’on en perdra – et que n’importe quelle boîte qui n’aurait d’intérêt que financier refuserait de livrer. Sauf que, pour des raisons démocratiques, il faut bien que le village le plus perdu soit livré pour que le/la citoyenNE qui habite dans ce village ait accès comme toutE citoyenNE françaisE à la presse.


Le système unique en France, coopératif, a permis à ce que des éditeurs puissent exister et faire leurs journaux. Sauf que quand vous êtes en kiosque, il y a 4 000 références possibles...

Lire la suite...
 
Manif samedi 20 juin 15h Bellecour pour la régularisation des sans papiers PDF Imprimer Envoyer
Divers
Jeudi, 11 Juin 2020 22:13

« DES PAPIERS POUR TOUTES ET TOUS

La Marche des Solidarités appelle à une nouvelle journée de mobilisation nationale le samedi 20 juin dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés. Elle appelle à faire converger tous les appels à la régularisation des Sans-papiers vers des initiatives communes. La crise sanitaire actuelle touche très durement les foyers, les squats, les exilés à la rue : c'est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. Pour les sans-pa-piers, sans droits, sans revenus : pas d'accès gratuit aux soins et pas de moyens de subsistance…A cela s'ajoutent la violence et l'angoisse dans les centres de rétention.

I can’t breath ». C’est assez ! A l’heure où de partout dans le monde des millions de gens se lèvent pour qu’il n’y ait plus de personnes menacées par le racisme et l’injustice nous demandons la mise en place immédiate des mesures suivantes :...

Lire la suite...
 
Usagers et soignantEs, rassemblement mardi 9 juin et manif mardi 16 juin à 13 h PDF Imprimer Envoyer
Service public
Dimanche, 07 Juin 2020 19:34

rendez-vous à l’entrée de l’hôpital Edouard Herriot,
place d’Arsonval dans le 8ème, métro Grand Blanche

télécharger l’appel intersyndical à la manif su 16 juin

Appel au Soutien des Usagers de CGT, SUD et Collectif Inter Urgences de l’hôpital Edouard Herriot :
« Dé-confinons Nos Colères !!! Mardi 9 juin 2020 Rassemblement Barbecue Revendicatif De 12H30 à 14H30 Hôpital Édouard Herriot - Grange Blanche
En route pour le 16 juin 2020
Ce mardi 2 juin a marqué l’acte 2 des « Mardis de la Colère » Ensemble, les secteurs en lutte présents ont pu prendre la parole et exprimer leurs revendications et surtout leur ras-le-bol. Un mot est revenu : la RENTABILITE. Hier, aujourd’hui et encore demain, nous nous soulèverons contre la course au profit aux dépens de l’HUMAIN. Nous vous proposons de nous rejoindre pour un barbecue revendicatif le mardi 9/06/2020 devant HEH de 12h30 à 14h30.
Nous, agents hospitalier-e-s d'HEH, avec le soutien de la CGT, SUD et le CIU demandons :
> L'embauche de personnel
> L'assurance de la réouverture des lits fermés
> L'arrêt total de la politique de fermeture de lits et l’augmentation de la capacité de lits d’hospitalisation pour redonner à l'hôpital les moyens de sa mission de service public
> Tout le matériel nécessaire pour nous protéger et prendre en charge les patients
> Le dépistage pour tous les personnels avec tests et sérologies
L’hôpital public : un bien commun ! A nous, vous de le défendre »


 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 5