Nos Vies, pas leurs profits : le 11 juin, votez pour la candidate du NPA à Villeurbanne Imprimer
Mercredi, 24 Mai 2017 03:35

Camille CHAUCHAT, 28 ans, enseignante
Denis DARMUZEY (suppléant), 36 ans, cheminot
Avec le soutien de PHILIPPE POUTOU

Réunion publique vendredi 9 juin à 20 h au Centre Culturel et de la Vie Associative au 234 cours E. Zola (métro Flachet)

Après l’élection d’Emmanuel Macron, les têtes de ceux qui nous gouvernent changent mais leur voix est tou-jours celle du Medef.
Pour les patrons, tout est bon dans le Macron !
Ancien banquier d’affaires et ministre de Hollande, il a promis, dès cet été, de démanteler le Code du travail en légiférant par ordonnances. Il veut également supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. Avec son programme, Macron défend les intérêts de la bourgeoisie et s’inscrit dans la continuité des lois anti-ouvrières (Rebsamen, Macron, Travail) portées par Hollande.

La synthèse des politiques antisociales
Le nouveau président se veut la « synthèse » entre droite et gauche. Son but: avoir les coudées franches pour ac-centuer ces mêmes politiques qui, depuis des décennies, ne cessent de creuser les inégalités, généralisent la pré-carité et alimentent les xénophobes de tout poil.
De la même manière, il s’attèle déjà à prendre les habits de chef de guerre pour mener, en Afrique et au Moyen-Orient, des guerres au mépris des peuples et au profit des intérêts capitalistes.

Pour un programme de lutte
Face à Macron et tous les serviteurs du patronat, des me-sures d’urgence s’imposent: interdiction des licencie-ment, un minimum de 1700 euros par mois pour tous, augmentation immédiate des salaires de 300 euros. Tra-vailleurs, chômeurs, précaires, étudiants, profitons de ces élections pour organiser la riposte !
Parce que nos vies valent plus que leurs profits, le dimanche 11 juin, donnez votre voix aux candidats du NPA pour défendre le camp des travailleurs !