Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

CONTRE LES AGRESSIONS D'EXTREME DROITE RASSEMBLEMENT MERCREDI 22 JUIN à 18H30 PDF Imprimer Envoyer
Anti fascisme
Mardi, 21 Juin 2022 09:33

L'ultra-droite est encore à l'origine de blessures volontaires dans le quartier de la Croix-Rousse : Adrien Ragot, dit Lassalle, meneur de l'extrême-droite à Lyon et ancien membre de Génération Identitaire, a agressé de plusieurs coups de couteaux deux jeunes en pleine rue pour des motivations racistes. Nous ne reviendrons pas sur les faits, déjà évoqués dans la presse. Adrien Ragot, l'auteur des coups de couteaux, a été jugé en comparution immédiate le 13/06 : le jugement a donné lieu à une interdiction de paraître dans le 1er arrondissement de Lyon, et à 12 mois de prison ferme dont 6 avec sursis, mais sans mandat de dépôt grâce à un aménagement de peine.

Nous regrettons l'inadéquation des décisions de justice par rapport à la dangerosité que présente le condamné et la mouvance fasciste à laquelle il appartient toujours, quoi qu'il en dise. En atteste la présence d'une quinzaine de ses amis identitaires venus le soutenir à la sortie du tribunal, espérant pouvoir en découdre avec les antifascistes.

Nous regrettons ce sentiment d'impunité offerte à l'extrême droite en lieu et place d'une juste réparation citoyenne que nous pensons nécessaire pour donner un signal important à cette mouvance d'ultra-droite que nous subissons et qui est installée à Lyon.

Nous regrettons que l'interdiction de paraître sur Lyon soit limitée au 1er arrondissement. Cela montre que les documents produits par la défense des victimes sur l'engagement du condamné dans les locaux toujours autorisés des ex-Identitaires, la Traboule et l'Agogé, ont été totalement ignorés par le tribunal. Une extension de l'interdiction symbolique au minimum au 5e arrondissement aurait été nécessaire...
En ne cherchant pas à mettre un frein à ces attaques, en laissant ouverts des locaux où s'organisent ces groupes néo-fascistes, tels que la Traboule et l'Agogé, lieux qui facilitent la commission de ces agressions, la Préfecture se rend ainsi complice.

Ces agressions ne peuvent plus durer. Pour ces raisons, nous appelons à un rassemblement mercredi 22 juin à 18h30 sur les quais du Rhône, en face de la Préfecture.
Organisations du Rhône signataires : Alternatiba, Union Départementale CGT, CNT, Ensemble !, France Insoumise, Jeune Garde, Nouveau Parti Anticapitaliste, Solidaires Etudiant.e.s Lyon, SOS Racisme, Unité Communiste