Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Comité Lyon 3e-6e, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin
Dans la 3ème circonscription, POUR DES CANDIDATURES ANTICAPITALISTES ISSUES DES LUTTES ! PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 04 Juin 2022 15:00

Après deux ans de pandémie, le système capitaliste et les gouvernements à son service comme celui de Macron, ont montré leur incapacité à gérer la crise: services de santé détruits, refus de lever les brevets sur les vaccins et les traitements, mise en danger de nos vies pour maintenir les profits… La gestion de cette crise n’a fait que confirmer que le capitalisme est incapable de résoudre les grands problèmes de l’humanité.

La crise écologique s’intensifie : les catastrophes naturelles se succèdent à un rythme toujours plus rapide, comme on peut le voir en ce moment même au Pakistan et en Inde où les températures atteignent les 50°C ! Les rapports se multiplient, soulignant l’urgence de changer radicalement de façon de vivre et de produire.

A la destruction climatique, s’ajoutent une crise économique et sociale planétaire depuis plus d’une décennie. Le chômage et la précarité ont explosé alors que les profits des plus riches ont doublé au cours de la dernière année. Ces profits sont l’incarnation la plus visible d’un système global, le capitalisme, qui repose sur l’accaparement des richesses et du produit de notre travail pour le compte de quelques parasites. Et c’est aussi pour leurs intérêts qu’ils vont jusqu’à déclencher des guerres, comme c’est le cas actuellement en Ukraine, sacrifiant des populations qui n’ont rien à gagner dans ces conflits. Ainsi, c’est bien la course aux profits qui répand la misère et la guerre, détruit la santé, les emplois, les conditions de vie de la majorité de la population, menace la planète et l’avenir de l’humanité.

 

Dans cette situation, les foyers de résistance se sont multipliés un peu partout Les populations se sont révoltées contre les inégalités et contre leurs oppresseurs, faisant vaciller les pouvoirs en place. Aux quatre coins du monde, les mobilisations féministes, antiracistes et pour le climat ont regroupé des millions de personnes, permettant de gagner de nouveaux droits comme en Argentine ou en Colombie où la mobilisation a imposé la légalisation de l’IVG. En France, de puissantes mobilisations ont eu lieu à l’image des Gilets Jaunes ou de la grève historique qui a permis le report de la réforme des retraites.

Ces dernières années, les luttes n’ont pas manqué et témoignent du fait que la colère est bien là. Mais cela ne s’incarne quasiment pas...

Lire la suite...
 
Manif de soignantEs SAMEDI 18 SEPTEMBRE à 14h à Grange Blanche PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 18 Septembre 2021 09:17

l'appel de SUD Hôpital Edouard Herriot, FO HEH et le Collectif Soignants Hospitaliers Résistants 69 :

« Manifestation déclarée à la préfecture

14H DEVANT l’HÔPITAL Édouard Herriot : HAPPENING, PRISE DE PAROLE DES SOIGNANTS puis départ en manifestation Direction l’hôpital Saint Joseph et Saint Luc

Virés mais pas Résignés! Le combat continue! Public/Privé : toutes et tous dans le même bateau !! Le 15 septembre, les directions des hôpitaux ont mis à exécution les menaces du gouvernement : la suspension des soignants et des salariés !

Que ce soit les hôpitaux publics, les cliniques, les IME, et d’autres associations d’accueil pour enfants, adolescents en difficultés, tous les secteurs seront impactés par cette amputation de personnel compétent. SUD HEH et le Collectif Hospitaliers Résistants 69 appelle à manifester le samedi 18 septembre contre la loi du 5 août et ses conséquences.

Les revendications sont :> Retrait des suspensions et des sanctions contre les collègues > Retrait du Passe Sanitaire > Retrait de l’obligation vaccinale du COVID > Liberté de choix pour les vaccins

Depuis deux mois, un faux débat pollue l’espace public : les pro et antivax...

Lire la suite...
 
Appel à soutien à l’occupation du gymnase de Cusset pour l’hébergement de familles PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 19 Décembre 2021 12:31

mise à jour avec le communiqué du 22 décembre du Collectif Renan Sans Toit :

"Le gymnase Cusset était occupé par le collectif Renan Sans Toit depuis le vendredi 17 décembre pour mettre à l'abri 8 familles : 45 personnes dont 27 enfants.

A l'issue du rassemblement d'hier après-midi, nous avons été reçues et informées de la mise à disposition immédiate du gymnase Cusset par la Ville pour l'hébergement de ces familles. L'Etat va déployer dès aujourd'hui des moyens logistiques et d'encadrement. Ce support sera assuré par la Croix-Rouge. Le gymnase se transformera en foyer d'hébergement d'urgence le temps d'effectuer un diagnostic des besoins de chacune des familles et de les orienter vers un logement plus pérenne. L'ALPIL sera en charge du diagnostic. C'est un grand soulagement pour les familles. Merci à toutes et tous pour le soutien !"

Parmi les nombreuses mobilisations dans les écoles, qui ont permis d’obtenir des hébergements, celle sur Villeurbanne par le collectif Renan Sans Toit nous interpelle :
« Malgré nos sollicitations, la préfecture, la métropole et la mairie n’ont apporté aucune solution de mise à l’abri pour les familles des 32 enfants d’Ernest Renan dormant dehors. Cela fait maintenant deux mois que nous demandons une solution d’hébergement face à la détresse de ces familles.
L’état faillit à ses obligations : donner accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence aux personnes qui en ont besoin.

Tout comme le collectif Jean Zay qui occupe actuellement le collège Jean Macé, nous sommes déterminé-e-s à ne laisser personne à la rue. Nous occupons depuis le vendredi 17 décembre le gymnase de Cusset où les familles resteront jusqu’à ce qu’une solution soit apportée. A nouveau, nous demandons à la préfecture de prendre ses responsabilités !