Une mobilisation lycéenne qui prend de l’ampleur Imprimer
Lundi, 03 Décembre 2018 21:49

Ce lundi 3 décembre c’est près de 4 000 lycéens et lycéennes qui se sont mobilisé.e.s à Lyon pour l’abrogation de la loi ORE, de Parcoursup, de la réforme du Baccalauréat, ainsi que de la réforme de la voie professionnelle et contre la hausse des frais d’inscription à la fac. Alors que vendredi 30 novembre plusieurs lycées étaient déjà bloqués, le mouvement s’est encore amplifié avec 12 établissements ce lundi. Les lycées mobilisés appellent à reconduire la mobilisation mardi 4 décembre et d’autres ont signifié leurs intentions de rejoindre le mouvement.

La répression policière a été très violente avec de nombreux tirs de lacrymogène et de flash-ball, et un énorme déploiement de CRS. Au moins une lycéenne a été grièvement blessée par des tirs de flash-ball. Le gouvernement craint que la mobilisation des Gilets Jaunes ne se propage à la jeunesse et à l’ensemble du monde du travail. Les jeunes ont bien compris que ce gouvernement mène une politique de tri social qui ne leur propose rien d’autre que la précarité. Il use de la matraque comme il l’a fait aux champs Élysées et ailleurs dans le pays. Il est urgent que toutes les colères convergent face à Macron et son monde.