2011 - 2020 SOLIDARITÉ AVEC LE COMBAT DU PEUPLE SYRIEN Rassemblement dimanche 15 mars Imprimer
Internationalisme
Samedi, 14 Mars 2020 15:42

attention, le rassemblement du 15 mars est annulé !

à 15h-18h / Place Louis Pradel, 69001 Lyon, métro Hôtel de Ville
C’est une dictature vieille de 50 ans que la jeunesse syrienne a défiée en mars 2011, en manifestant massivement et pacifiquement à travers le pays. Très vite elle a été rejointe par ses ainés.
Mais depuis, neuf ans durant, le régime et ses alliés se sont employés à transformer le pays en champs de ruine en bombardant avec tout type d’armes y compris des armes interdites par toutes les conventions internationales : Napalm, chimique, phosphorique et bien d’autres inconnues à ce jour et que les Russes ont testées sur des cobayes réels, des Syriens désarmés.
Leur cible, ce sont les populations civiles dans des villes et villages libérés du joug du régime dont le crime est simplement de vivre sur leur propre terre !
Des civils, de ce fait, punis, assiégés, affamés et privés de soin, parce que les hôpitaux, comme les écoles, sont les premiers visés par les bombardements.
Une population qu’on déplace de force, dont les biens sont pillés par les milices communautaires du régime et ses alliés.
Neuf ans de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
Neuf ans de vétos russe, chinois au Conseil de Sécurité
Neuf ans de promesses, non tenues, des soi-disant amis de la Syrie.

Le pays est pratiquement vidé de sa population, des centaines de milliers de morts et de détenus, et la communauté internationale joue le statut quo. Même les promesses d’accueil de réfugiés ne sont pas à la hauteur de la tragédie.
Des Syriens semblent approuver l’intervention de l’armée turque à Idlib, espérant un desserrement de l’étau qui étrangle atrocement la région depuis des mois. Or une telle intervention ainsi que le retournement des relations tumultueuses entre Erdogan et Poutine porte la menace d'une déstabilisation aggravée de la région et au-delà, avec la multiplication de confrontations armées aux conséquences imprévisibles.
En dépit d’une situation tragique, on ne doit pas occulter l’héritage précieux de cette révolution...

Héritage que la propagande des lobbyistes pro-Assad et Poutine en Occident tient à faire oublier, ou, à défaut, à falsifier.
Les revendications des Syriens n’ont pas varié : Le départ du régime mafieux, condition sine qua non pour la construction d’une Syrie démocratique pour un peuple Uni Libre et Digne
EXIGEONS :
- Libération immédiate de tous les Détenus
- Traduire Assad et sa clique devant la justice pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
- Le Départ de toutes les troupes étrangères du pays et que cesse toute ingérence internationale et régionale en Syrie

 

Organisé par : CISLD « Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique »
et soutenu par NPA, Ensemble, Solidaires, FSU69, UJFP (union juive française pour la paix), Collectif des Amis d’Alep
Associations syriennes signataires : Ougarit, les Mains En Or,
Page d’événement : https://www.facebook.com/events/905572473194693/