NPA 69

Manif samedi 25 novembre contre les violences faites aux femmes 15h Bellecour

21 novembre 2023

à Lyon, à l’appel du Collectif Droits des Femmes
le point de vue du NPA :

25 novembre : contre les violences, solidarité avec les femmes du monde entier !

Cette année à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes nous serons encore une fois dans la rue pour lutter pour nos droits !

Une situation internationale marquée par les guerres
Les violences faites aux femmes se produisent dans tous les pays à travers le monde et en tout temps. Que nous soyons à l’école ou au travail, dans la rue ou bien chez nous, chez le médecin, partout les violences surviennent et s’abattent sur les femmes et les filles. En outre, les contextes de guerre sont des catalyseurs de ces violences et viennent encore empirer la situation des femmes : elles sont toujours en première ligne de ces conflits armés et de leurs conséquences.
Ainsi en Ukraine, les viols ont été utilisés contre les femmes comme armes de guerre. C’est aussi le cas au Congo où les massacres en cours sont accompagnés de l’utilisation massive du viol de guerre et de mutilations génitales des femmes et des filles. En Palestine, alors que les bombardements continuent sur Gaza et font des milliers de victimes, Médecins sans frontières rapporte que les femmes enceintes subissent des césariennes sans anesthésie, faute de médicaments, à cause du blocus imposé par l’État d’Israël.
Malgré une situation internationale dégradée, les femmes sont en lutte dans de nombreux pays pour leurs droits. Au Mexique, elles dénoncent les féminicides qui touchent une dizaine de femmes et de filles chaque jour. En Iran, elles se battent pour le droit de s’habiller comme elles l’entendent.
Ce 25 novembre doit s’inscrire dans ce contexte international et être l’occasion de dénoncer les violences et de montrer notre solidarité avec toutes les femmes qui les subissent, d’où qu’elles viennent et où qu’elles soient.

En unissant nos voix, on en dirait vingt fois plus
Cette année, l’ensemble du mouvement féministe s’est rejoint pour dénoncer les violences faites aux femmes en France comme ailleurs, en mettant l’accent sur les luttes internationales, et avec la volonté de porter un message inclusif de luttes contre les violences commises contre toutes les femmes et les minorités de genre : femmes trans, lesbiennes, bi, racisées, en situation de handicap, etc.
Il ne s’agit pas de nier les débats bien réels qui traversent le mouvement féministe : des différences de pratiques et de visions sur la construction du mouvement autonome des femmes, mais aussi des débats toujours en cours, comme par exemple sur la question de la prostitution.
Nous réaffirmons ce qui est pour nous un objectif essentiel : l’unification d’un mouvement féministe large, unitaire et autonome. Avec le renouveau des luttes féministes à l’échelle internationale, l’intégration de nombreuses préoccupations liées aux situations différentes de chacun.e d’entre nous et la détermination d’une nouvelle génération, nous pouvons espérer faire trembler le capitalisme et le patriarcat.
Nous sommes fortes, fières, radicales et en colère ! Uni.es nous changerons la société !